petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Vendredi 1er mai 2009 à 17:53

 
Quatrième de couverture : 

Les Aventures de Sherlock Holmes est un recueil de nouvelles policières écrit par Sir Arthur Conan Doyle et mettant en scène son célèbre détective privé. Le livre original a été illustré par Sidney Paget. Ce sont les premières aventures de Sherlock Holmes. Elles ont été publiées originellement dans Strand Magazine entre juillet 1891 et juin 1892. Le recueil a été publié en Angleterre le 14 octobre 1892 par l'éditeur George Newnes Ldt. Le tirage initial a été de 14 500 exemplaires.

---

Un Scandale en Bohême : Le roi de Bohême a l'intention de se marier, seulement son ancienne maîtresse la cantatrice Irène Adler possède une photographie compromettante sur laquelle elle figure avec le souverain. Si jamais elle décide de rendre cette photographie publique, le mariage sera rompu et l'honneur du roi souillé. Il charge donc Sherlock Holmes de la récupérer... mais ce n'est pas facile, car Irène Adler, La Femme, se révèle avoir un esprit aussi brillant que celui de Holmes... Lecture en ligne indisponible en français, mais disponible en anglais : cliquez sur le titre pour la retrouver.

Les Hommes Roux : La ligue des rouquins, cette organisation philanthropique qui a engagé Jabez Wilson pour recopier l'Encyclopedia Britannica, se retrouve dissoute sans raison au bout de huit semaines. Décontenancé, Wilson se rend en consultation chez Sherlock Holmes...

Une Affaire d'Identité: Contre l'avis de son beau-père, Mary Sutherland se rend à un bal origanisé par la société de son beau-père et y rencontre un charmant jeune homme qui deviendra très vite son prétendent. Seulement, le beau prétendent vient à disparaître alors qu'il allait se marier avec Mary, celle-ci demande donc de l'aide au célèbre détective...

Le Mystère de la Vallée de Boscombe : Durant l'année 1888, Sherlock Holmes et le docteur Watson sont dépéchés au Val Boscombe afin d'enquêter sur la mort de Charles McCarthy. L'inspecteur Lestrade, de Scotland Yard, est persuadé que celui-ci a été tué par son fils James, tant les preuves contre lui sont accablantes. Cependant, Holmes n'est pas convaincu par l'enquête de Lestrade et parvient à une conclusion différente...

Les Cinq Pépins d'Orange : John Openshaw se rend au domicile de Sherlock Holmes afin de lui exposer les faits étranges entourant la mort de son père, et de son oncle Elias. Ce dernier ayant reçu une lettre contenant cinq pépins d'orange et qui mourut peu de temps après, par noyade. Lorsque le père de John Openshaw prit la propriété de l'oncle, il reçu la même lettre que le défunt avec une note étrange. Deux jours plus tard, il mourut suite à une chute. Confus et désespéré, John Openshaw s'adresse à Sherlock Holmes avant que le détective ne découvre que celui-ci ne s'était noyé, peu de temps après...

L'Homme à la Lèvre Tordue : Une nuit de l'année 1889, Madame de Saint Clair se rendit chez Mary Watson, désespérée car son mari n'est plus revenu au domicile conjugal depuis deux jours. Le docteur Watson finit par le retrouver dans une fumerie d'opium où il croisera son ami Sherlock Holmes, en pleine enquête, cherchant des informations qui le conduira vers un mendiant... le docteur Watson accepte de le suivre dans cette drôle d'aventure...

L'Escarboucle Bleue : Afin de lui présenter ses voeux, Watson se rend chez son ami Holmes le surlendemain de Noël. Celui-ci lui est vite contacté par le commissionnaire Peterson, qui a retrouvé dans la rue un chapeau et une oie dans le gosier de laquelle il a trouvé une escarboucle. Holmes et Watson se lancent à travers la ville pour retrouver le propriétaire du chapeau et de retrouver le vrai voleur de la pierre précieuse...

La Bande Tâchetée : La jeune Helen Stoner consulte Sherlock Holmes à propos d'évènements étranges ayant eu lieu dans son château. Sa soeur jumelle a trouvé la mort peu avant son mariage dans des circonstances mystérieuses auxquelles leur beau-père, le Dr. Roylott, ne semble pas étranger. Helen, dont le propre mariage est proche, se voit obligée par son beau-père d'occuper la chambre et le lit dans laquelle sa soeur a trouvé la mort. Holmes et Watson passent une nuit au château pour élucider ce problème...

Le Pouce de l'Ingénieur : Le jeune Victor Hatherley, ingénieur en hydraulique, arrive la main en sang et le pouce sectionné chez le Dr. Watson. Celui ci panse sa plaie et ils se rendent ensemble chez Holmes, qui tente se résoudre une affaire passablement étrange : Hatherley raconte qu'il a été engagé par un client, le colonel Lysander Stark, pour faire examiner une presse hydraulique défaillante. Curieusement, le rendez-vous a lieu en pleine nuit dans un endroit tenu secret. Le colonel explique que la presse est utilisée pour comprimer de la terre à foulon, et exige une discrétion absolue. Après un examen rapide du matériel, le jeune Hatherley comprend qu'on lui a menti et exige de connaître la véritable nature du l'activité du colonel...

L'Aristocrate Célibataire: Hatty Doran, fille d'un millionnaire américain, disparaît peu après son mariage avec Lord Robert St Simon, peu après qu'un étranger ait ramassé son bouquet de fleur. Lors Robert St Simon s'adresse donc à Sherlock Holmes. Plus tard, Scotland Yard retrouve la robe de mariée d'Hatty Doran dans une rivière... meurtre ? enlévement ? Où est-ce qu'Hatty est bel et bien en vie et en sécurité ?

Le Diadème de Beryls : Sherlock Holmes est contacté par un banquier dont le fils vient d'être arrêté pour le vol de trois pierres d'une pièce de joaillerie laissée chez un prêteur sur gage. Examinant le lieu du forfait, le détective va très vite orienter ses recherches dans une autre direction...

Les Hêtres Dorées: Plus une seule enquête n'est arrivée à Sherlock Holmes qui, "désespéré", finit par accepter la visite de la jeune Violet Hunter au sujet d'une situation de gouvernate qui lui est offerte. Watson tente de rassurer Holmes en avançant que cette affaire pourrait être plus interessante qu'il n'y parraît. Et le bon docteur avait raison : en effet, Violet Hunter est intriguée par le salaire considérable de 120 livres sterling qui lui est offert, à condition qu'elle coupe ses cheveux, qu'elle porte longs. Elle accepte néanmoins le poste, puis, après quelque temps, recontacte Holmes et lui révèle les étranges exigeances de la famille qui l'a engagé et les récents évènements qui sont survenus et qui surprennent la jeune femme...

---

Mon avis : 

A la différence des autres oeuvres de Conan Doyle dont j'ai fait l'article sur ce blog, ce n'est pas un roman mais un recueil de nouvelles tout aussi sympathiques et agréables à lire. Après avoir lu les romans, je m'attaque aux nouvelles, et c'est toujours aussi satisfaisant. L'auteur a beaucoup d'imagination, son style est toujours très appréciable, simple, fluide, c'est un plaisir que de suivre les aventures du détective anglais amateur de cocaïne à travers les yeux du docteur Watson.

Sherlock Holmes étonne, surprend, fait rire, c'est un personnage complexe, intelligent, spécial, arrogant parfois, froid, imbu de sa personne de temps en temps mais on l'aime ! Surtout qu'il lui arrive d'avoir quelques moments rares d'affection, surtout envers Watson (avec comme exemple THE phrase mythique : 'Je suis perdu sans mon Boswell'), j'aime surtout ces moments d'amitié entre Holmes et Watson, parfois j'aimerais qu'elle soit plus développée mais bon, on ne peut pas toujours avoir ce qu'on veut.

J'ai adoré cette lecture, ces nouvelles étaient un régal et certaines m'ont surprises par son résultat, c'était un bon recueil, j'ai bien aimé même si étrangement j'ai moins aimé Un scandale en Bohême avec LA femme alias Irène Adler, qui est pourtant une nouvelle connue, là où Holmes trouve un égal en la personne... d'une femme ! Mais j'ai d'autres que j'ai préféré comme Les hêtres-dorés (ha ! je m'en doutais de ce que la famille tramait ^.^), L'aristocrate célibataire (et cette nouvelle me rapporte de sacrés souvenirs, j'ai lu Sherlock Holmes pour la première fois avec cette nouvelle en sixième, je l'ai étudié en français), L'homme à la lèvre tordue et La ligue des rouquins. Ce qui ne veut pas dire que je n'ai pas aimé les autres non, elles étaient toutes bien et nous ont permis d'en savoir plus sur Holmes, Watson et autres. Certaines se situent à l'époque où Watson était encore célibataire et cohabitait toujours avec Holmes à Baker Street, d'autres se déroulent après le mariage de Watson avec Mary Morstan rencontrée dans Le signe des quatre. En tout cas, c'est une lecture très intéressante !

Extrait : 

Je sais, mon cher Watson, que vous partagez mon amour pour tout ce qui est bizarre et hors des conventions ou de la banalité de la routine quotidienne. Vous avez montré votre goût pour ces choses par l'enthousiasme qui vous a poussé à tenir la chronique et, si vous me le permettez, à embellir quelque peu tant de mes petites aventures.

La ligue des Rouquins.

Par Ennola le Vendredi 26 juin 2009 à 14:59
J'aime toutes ces nouvelles à un point que je ne peux pas expliquer/ je l'es ai lu pour la première fois quand javais 8 ans et depuis je n'ai de cesse de les relire et de les trouver géniale !
Par Plaisir2lire le Mardi 12 avril 2011 à 12:16
Ça fait seulement un an que j'ai découvert Sherlock Holmes et ça a été un vrai coup de cœur ! Je n'aime pas vraiment le genre policier mais j'ai totalement dévoré ce roman !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast