petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Mercredi 20 juillet 2011 à 18:57

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres2/BlackButlerT7.jpg
Black Butler (T.7) - Yana Toboso.

o0o

'Double, double, toil and trouble
Something wicked this way comes.'

- Double Trouble, HP3 soundtrack -


Emprunt médiathèque.


Black Butler (T.1). / Black Butler (T.2). / Black Butler (T.3). / Black Butler (T.4). / Black Butler (T.5). / Black Butler (T.6). / Black Butler (T.8). / Black Butler (T.9).







Quatrième de couverture : 

Ciel et son majordome sont entrés dans la troupe du cirque Noah's Ark en dissimulant leur identité. Afin d'en apprendre plus sur leur bienfaiteur qui reste dans l'ombre. Sébastien s'approche furtivement d'une jeune femme de la troupe afin de la séduire... Les extrémités de ses doigts, pareilles à des plumes noires, dansent sur la peau de la dompteuse de fauve désarmée. Exécuter loyalement les ordres de son maître uniquement...


Mon avis : 

J'avais presque oublié que ce tome-là sortait ! J'avais tellement la tête avec Harry Potter ces derniers temps (c'est la fiiiiiiiiiiiiin ;_;), mais j'ai été plus qu'agréablement surprise de le trouver en magasin, j'ai eu tout le loisir de le (re)lire et de tout redécouvrir, car les lectures entre chaque tome sont espacées comme un tome prend environ quatre-cinq mois à sortir, il m'a donc fallu relire le tome six avant de relire celui-ci car une enquête avait débuté dans le tome six et continue dans ce tome et prendra, apparemment, encore un bon tome. Alors, alors, c'était encore un tome satisfaisant, je ne suis pas encore déçue par Black Butler (si on oublie l'anime), et si ce tome n'est pas le plus passionnant, il nous révèle des choses et d'autres...

Toujours sous leurs couvertures de membres du cirque, Ciel et Sebastian continuent leur enquête dans l'affaire des enfants disparus. Ciel a découvert un nom enigmatique pour cette sombre histoire, mais peu habituer à quitter longtemps son manoir, la vie au cirque, le froid et la fraîcheur des nuits eurent raison de Ciel qui se retrouve victime d'asthme. Le voilà donc condamné à garder le lit pendant quelques jours, c'est pourquoi il charge son majordome démoniaque de continuer d'enquêter, et celui-ci utilisera toutes les ruses de démon pour récolter des informations, y compris séduire des âmes malheureuses. Seulement, malade ou pas, Ciel Phantomhive a tout de même l'intention de rencontrer le mystérieux personnage responsable du Cirque, et apparemment des enlèvements. C'est toujours avec Sebastian qu'il va à la rencontre du baron Kelvin donc, sans savoir que celui-ci attendait avec impatience le jeune garçon, objet de son obsession, qui lui reserve bien des surprises...

Nous sommes donc toujours dans le cadre du Cirque où Ciel et Sebastian continuent leur enquête. En fouillant dans les tentes des divers membres de la troupe, Ciel est parvenu à retenir un nom, celui du baron Kelvin qui lui est familier sans pour autant se rappeller de l'individu en question. Dans sa quête, il se fait presque démasquer par l'un des membres du cirque, Tâche de Rousseur, la jeune fille avec qui il partage une tente. Si Ciel parvient à se sortir de ce mauvais pas en mentant, il ne peut échapper à la crise d'asthme qui l'attaque depuis qu'il est sujet au froid. Ce n'est pourtant pas la maladie qui empêche Ciel de continuer son travail : dans un premier temps, il charge Sebastian de continuer à récolter des informations. Ici, le majordome est dans son élèment car si le shinigami (dieu de la mort) William reste méfiant au sujet du démon et veut l'empêcher de rôder dans les parages pour ne pas hanter les âmes humaines, il use de ruse et de séduction pour tirer des informations des membres de la troupe du cirque. La séduction, l'une des armes du démon pour mieux tenter les âmes humaines, en tant qu'acte, ce n'est pas explicite, on le devine par quelques paroles ou dessins. Sebastian dévoile donc un peu sa nature démoniaque ; mais il est étrange pour un démon tel que lui de recevoir des leçons de morale de la part d'Aghni, serviteur du prince Soma toujours sous le toit du manoir Phantomhive, qui conseille à Sebastian de mieux s'occuper de son maître malade et puisque Ciel est encore un enfant, un jeune adolescent, il faut savoir s'occuper de lui. Là j'ignore si Sebastian a vraiment pris considération de la lecture d'Aghni où s'il s'en moquait mais c'était un aspect de l'histoire intéressant à découvrir, on voit bien qu'Aghni et Soma s'inquiètent pour Ciel qu'ils ont pris en affection.

Ce tome a moins d'humour que les précents, c'est un tome plus sombre, plus 'tordu' et 'dérangé', surtout quand on fait la connaissance du baron Kelvin. C'est un personnage de classe modeste qui fait quelques révélations sur le passé de Ciel. Il est littéralement obsedé par le jeune Ciel, une attention tordue et malade [ il va jusqu'à reconstituer la scène du rituel sanglant où Ciel a failli être sacrifié lorsqu'il a été kidnappé après le meurtre de sa famille ], qui a une version mordibe et dérangeante de l'amusement [ il entraîne dans son domaine des enfants non entraînés à faire des numéros de cirque où ils finissent par mourir inéxorablement et il en rit ] dans un sens, je ne pense pas qu'il sache que ce qu'il fait est mal, il n'en a pas conscience, pour lui c'est normal et Ciel est quelque peu déconcerté et dégoûté par ce personnage, c'est l'une des occasions de voir que Ciel n'est pas si froid et insensible qu'il le dit. Il reste jeune, et humain malgrè tout, j'aurais été surprise qu'il reste de marbre devant le spectacle que lui offre Kelvin. Et la confrontation entre les deux nobles finira dans le sang, Sebastian s'en amuse presque à un moment : le désespoir, la peur, le sang, j'imagine qu'il est dans son élèment.

Ce tome est aussi intéressant dans le sens où nous plongeons, l'espace de quelques pages, dans le passé de Ciel avant et après le massacre de sa famille. Le contraste entre un Ciel heureux, souriant et aimé et entre un Ciel orphelin et endurcit. Kelvin lui fait un peu revivre les pires moments de sa vie. On voit un bref aperçu, aussi, de la fonction de son père, Vincent Phantomhive. Donc, en matière de révélations, ce tome est intéressant. Plus sombre aussi, l'auteur prend de l'assurance et s'est encore plus améliorée dans ses dessins quand on compare au premier tome. Sebastian révèle un chouilla plus sa nature démoniaque, tout en conservant sa stature parfaite du parfait majordome. On voit aussi un peu plus les membres de la troupe du cirque, surtout Joker, et leurs relations avec le baron. Et comme la plupart des tomes de Black Butler, celui-ci se finit en cliffhanger, en fin à suspence alors qu'on découvre à peine un nouvel aspect des autres serviteurs du manoir Phantomhive. Un bon tome, comme toujours, un peu dommage que l'attente pour le prochain soit longue tout de même...

Par autres rimes le Mercredi 20 juillet 2011 à 21:28
re coucou
ah voilà le retour , la suite des aventures de Ciel et son majordome Sebastian.
Mais alors qui de Harry Potter ou Black Butler est t'il le plus célèbre ou le plus lu ? les deux ont un large succés.

bises et A+ du troubadour Emmanuel
Par petitelunesbooks le Vendredi 22 juillet 2011 à 13:30
eh oui, on est une fervente lectrice ou on ne l'est pas...
Je pense néanmoins que Harry Potter est largement plus célèbre que Black Butler. Harry Potter est un phénomène et si Black Butler est suffisament connu pour êtrev appréçié par beaucoup de fans, ça ne dépassera jamais le succès Harry Potter. J'aime beaucoup les deux voilà tout, HP étant un peu comme ma bible et Black Butler étant un manga que je prends plaisir à suivre :)

bises et a+ ! bon week-end !
Par autres rimes le Vendredi 22 juillet 2011 à 16:12
re coucou
bon w end à toi aussi
bises et A+
Par Raison-et-sentiments le Samedi 23 juillet 2011 à 11:54
Je l'ai lu sur place pendant ma pause de déjeuner et j'ai bien aimé, mais je suis un peu déçue par ce manga en fait :/
J'ai relu toute la série (enfin les cinq premiers volumes quoi) et je trouve cela trop ... ou pas assez ... enfin je ne sais pas, quelque chose m'empêche d'accrocher à fond. Dans le genre steampunk (parce que bon je pense qu'on peut classer ce manga dans cette catégorie) je préfère largement Pandora Hearts :/
Mais ça ne m'empêchera pas de courir lire la suite quand elle sortira XD
Par petitelunesbooks le Samedi 23 juillet 2011 à 13:12
déçue par le manga en général alors et pas seulement ce tome ? Qu'est-ce qu'il y a qui te déçoit en fait ? C'est sûr que Black Butler est assez particulier... on aime ou on aime pas. J'ai eu un coup de coeur pour ce manga et toi pas, chacun ses goûts, si tu préfères Pandora Hearts (je dois vraiment me motiver pour lire la suite, je suis toujours arrêtée au tome 1 mais je n'ai encore ni l'envie ni la motivation pour lire la suite).

Suivant les scans, je dirais que la suite est plutôt satisfaisante, enfin comme moi j'aime ce manga la suite ne me déçoit pas et l'auteur nous réserve encore des surprises, mais je crois pouvoir dire que la suite est satisfaisante dans l'ensemble, enfin tu verras bien par la suite :)
Par Luna Z. le Jeudi 10 octobre 2013 à 9:07
J'ai préféré le tome précédent même si les révélations de celui-ci sont importante... Il est vraiment dérangeant par certains côtés !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast