petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Vendredi 8 juin 2012 à 21:44

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres2/LesMysteresHarperConnellyT1.jpgLes mystères de Harper Connelly (T.1) Murmures d'outre-tombe - Charlaine Harris.

o0o


Quatrième de couverture :

"Depuis que j'ai survécu à la foudre, je suis capable de sentir et de revivre les derniers instants des morts. Contrairement aux apparences, cela peut s'avérer utile : on me contacte pour retrouver les personnes disparues... enfin, décédées devrais-je dire. Du coup, j'en ai fait mon métier. C'est sûr, tout le monde n'apprécie pas la façon dont je gagne ma vie mais, puisque je dois vivre avec ce "don", autant m'en servir. Tolliver, mon demi-frère, m'accompagne. Un associé dont je ne peux me passer. Aujourd'hui, nous allons à Sarne dans l'espoir de retrouver une adolescente. Dénicher le corps ? Facile ! Mais quitter la ville, c'est une autre affaire !"


Mon avis :

Je suis Charlaine Harris depuis un bon boût de temps déjà, au moins deux-trois ans, surtout pour sa première série, La communauté du Sud. Mais dernièrement, elle diversifie ses écrits avec ses deux nouvelles sagas : Harper Connelly et Lily Bard. Deux sagas qui m'ont l'air assez intéressantes pour essayer de les lire, cela faisait un moment que le premier tome des Mystères d'Harper Connelly était dans ma bibliothèque, dans l'attente d'être lu. C'est à présent chose faite ! C'est bien différent de La Communauté du Sud, et c'est tant mieux. je ne dirais pas que c'était un coup de coeur mais ce premier tome s'est révélé une surprise agréable qui donne envie de lire la suite !

Depuis qu'elle a été foudroyée durant son adolescence un jour d'orage, Harper Connelly a développé un don particulier : elle est capable de sentir les morts, où ils sont enterrés et la cause de leur mort. Un don bien déconcertant qui est pourtant devenu son gagne-pain. C'est pourquoi elle voyage à travers les Etats-Unis avec son demi-frère, Tolliver Lang, lorsqu'elle est solicitée par des personnes souhaitant résoudre des affaires de disparitions. Dans cette aventure, ses services sont demandés par Sibyl Teague qui voudrait retrouver sa fille adolescente disparue. L'affaire se termine assez rapidement, mais une série de circonstances empêche Harper et son frère de quitter cette ville de Sarne dont les habitants cachent bien des secrets et montrent bien leur aversion, peur et méfiance vis-à-vis d'Harper pour son don étrange qui serait, selon eux, un cadeau empoisonné du Diable...

C'est clair, c'est bien différent de La Communauté du Sud, pas que ça me dérange. On entre dans un autre univers, un univers plus policier, plus rationnel, c'est frais, nouveau et c'est intéressant. Ici, on est dans le monde réell, sans vampires, ni fées, ni loups-garous. C'est bien notre monde moderne mais sans la touche de paranormal. La seule touche de surnaturel est le don de Harper qui peut sentir la présence des morts, où ils sont entérrés et comment ils sont morts. Et si je trouve ça pas crédible et même tiré par les cheveux que Harper ait eu ce don parce qu'elle a été frappée par la foudre, je trouve son don intéressant et bien mis en avant dans ce tome. Elle peut sentir des vibrations lorsqu'elle est près d'un cadavre et en cherchant bien, même en touchant le corps, elle peut voir comment la personne est décédée. Ca me rappelle un peu un personnage dans le manga Blood Alone qui avait un don similaire. Mais ce n'est pas comme dans Ghost Whisperer où l'héroïne peut voir les fantômes et les aider à aller dans l'au-delà, loin de là. Le don d'Harper est plus rationnel, elle ne se dit pas qu'elle aide l'esprit des morts à être en paix ou à rejoindre les cieux, ou du moins elle voit son don et l'utilise de façon plus rationnelle. On en apprend plus sur son don au fil des pages, comment elle l'a reçu, comment elle l'a vécu car ce n'est pas toujours évident de vivre avec et de supporter le regard des autres. Son don n'est pas toujours facile à vivre, parfois il y a une surcharge d'émotion, de vibrations qu'elle défaille, et la façon dont les autres personnages voient son don n'aident pas.

En effet, le don d'Harper fait peur, les gens se méfient, ont peur et ont tendance à voir Harper comme la sorcière du village qu'il faut brûler à tout prix, voyant son don comme venu du Diable, et pas du tout conforme aux commandements de Dieu. Mais il y a quelques rares personnes, dont Tolliver, qui ont un peu plus d'ouverture d'esprit que ça. D'ailleurs, Tolliver est un peu le frère qu'on aimerait avoir. Compréhensible, protecteur. J'ai bien aimé découvrir la relation Harper/Tolliver, il est son demi-frère, son acolyte, sa seule famille (le cadre familial d'Harper et Tolliver n'était pas formidable), ils sont vraiment unis, il y a toujours l'un pour compter sur l'autre et vice-versa, rarement séparés... souvent ensembles et très unis. Voire même un peu trop unis à mon goût pour un frère et une soeur (même s'ils ne sont pas liés par les liens du sang), leur relation m'a paru un peu étrange par moment, j'ai eu des doutes parfois et je me dis que ça cache quelque chose... mais je verrais bien par la suite si mes doutes se révèlent fondés ou pas. Ils sont tellement proches que ça peut être troublant, confus. Mais malgrè ça, il faut dire qu'ils sont intéressants tous les deux, et j'ai adoré voir cette complicité, cette relation proche, on sent bien qu'ils sont unis depuis longtemps.

Concernant l'intrigue, Harper retrouve la fille disparue assez rapidement, on se demande alors comment l'auteur va remplir le reste. En fait, la découverte du cadavre n'est que le début d'une longue série de conflits familiaux, de meurtres, de secrets et de mystères. Très vite, Harper et Tolliver sont se retrouver mêler dans une affaire qui ne les concernait pas. Et Harper, même si elle n'est pas détective et ne fait que retrouver les personnes disparues et décédées, se retrouvera bien malgrè elle à cette affaire mystérieuse. Donc, malgrè le don d'Harper, l'intrigue reste quand même très polar. L'intrigue se tient, l'affaire est bien ficelée et on ne découvre le coupable qu'au tout dernier chapitre. C'est une enquête qui tient en haleine jusqu'au boût malgrè un final ordinaire, un peu baclé, bref qui n'a rien d'extraordinaire. Mais c'était un plaisir que de suivre l'enquête des faux meurtres accidentels qui ne le sont pas en fait, d'une conspiration contre Harper et contre d'autres personnages pour garder un secret... j'ai aimé cette atmosphère de petite ville tranquille mais tourmentée par ces meurtres à cause de secrets jalousement gardé par des familles, cette atmosphère de secret, de mystère, de menaces, j'ai beaucoup aimé ! On découvre bien la ville, ses habitants, quelques familles... même si j'ai eu du mal à me souvenir qui est qui, qui fait quoi, qui est frère/soeur/père/mère de qui, qui sort avec qui..., mais j'aime bien, ça fait un peu style Desperate Housewives pour la ville dans laquelle des familles gardent de lourds secrets et où l'on découvre des cadavres ; et aussi un petit côté Supernatural pour Harper et Tolliver qui sillonnent les Etats-Unis lorsqu'ils sont sollicités pour des affaires.

Bref, on ne s'ennuie pas. On a des rebondissements, du suspence malgrè un final qui aurait pû être bien mieux. Puis c'est un plaisir de retrouver l'écriture de Charlaine Harris qui est plaisante, fluide, pas compliquée. Harper est un plaisir à suivre aussi, elle est moins niaise que Sookie, moins superwoman, pas vraiment une demoiselle en détresse, elle a ses peurs, ses faiblesses comme elle a ses forces et ses atouts. Une héroïne bien sympathique en somme. En gros, pour un premier tome, c'était bien sympathique. On a de bons personnages, le don d'Harper qui est intéressant, une atmosphère qui m'a plu, une intrigue qui fonctionne malgrè une résolution de l'enquête un peu bâclée, je m'attendais à mieux, à plus gros, et j'ai aussi mélangé les relations entre les familles, les liens familiaux et autres des protagonistes mais heureusement, la liste d'Harper éclaircit tout ça. Bref, pas un coup de coeur mais une chouette découverte qui me donne quand même envie de tenter la suite dans un futur proche.


Extrait :

- Dommage que tu ne sois pas un de ces spécialistes du piratage informatique, confiai-je à Tolliver. A partir de tout ce que l'on sait, tu aurais une odée de génie, tu accéderais aux ordinateurs des autorités ou à celui des Teague, tu en extrairais des informations, et je les mettrais à profit pour résoudre ce mystère.
- Tu devrais lire moins de romans policiers, répliqua Tolliver en s'arrêtant au stop. Ou alors, te trouver un autre acolyte.
- Quoi ?
- Oui, si tu es la brillante détective, je suis l'acolyte moins-malin-mais-néanmoins-indispensable, non ?
- Bien-sûr, Watson.
- Je pencherais plutôt pour Sharona, marmonna-t-il.
- Du coup, je suis Monk ?
- Pourquoi pas ?


Chapitre 11.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast