petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Samedi 27 décembre 2008 à 15:30

 
http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/HarryPotterT3.jpg
Harry Potter (T.3) Le prisonnier d'Azkaban - JK Rowling.

o0o

'God blessed me, I'm a free man
With no place free to go
I'm paralyzed and collared-tight
No pills for what I fear.'

- I wish I was the moon tonight, Neko Case -





Quatrième de
couverture :
 

Sirius Black, le dangereux criminel qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier effectue sa troisième rentrée à Poudlard. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ?


Mon avis : 

Parmi les sept livres de la saga, ce tome est incontestablement mon livre favori parmi ceux de Joanne Rowling. Peut-être est-ce parce que ce livre nous présente deux de mes personnages favoris ou pour autre chose mais j'ai trouvé ce tome différent des deux premiers dans le sans où j'ai trouvé les personnages dotés de beaucoup de sentiments, le côté émotionnel est beaucoup plus au rendez vous, ne serait-ce qu'avec l'amour et la complicité qui naît peu à peu avec entre Harry et Sirius, même si au début, c'était loin d'être ça ; ainsi que le rapprochement entre Harry et Remus... ce livre est encore plus "magique" que les deux premiers. C'est un livre époustouflant rempli d'amitié, de peur, d'actions, de tristesse et de colère, des éléments toujours présents dans les ouvrages de JK Rowling ! Et l'histoire en elle même est tout simplement superbe.

Après une visite mouvementée de sa 'bien-aimée' tante Marge chez les Dursley, Harry débute, à treize ans, sa troisième d'année d'étude à l'école de sorcellerie Poudlard, et déjà il se sent pris de sympathie pour le nouveau professeur de Défense Contre les Forces du Mal : Remus Lupin qui a vite fait de se faire aimer par ses élèves de par son talent dans la matière et sa sympathie profonde envers ses élève. Le professeur Lupin se révèle avoir été un ami de James et Lily Potter, les parents de Harry. Lupin se retrouve très vite professeur favori, et surtout pour Harry qui aurait préféré suivre ses autres cours avec la même enthousiasme car il ne peut pas en dire autant avec la Divination, cours optionnel pris par Harry, Ron et Hermione, dont la professeur voit des présages de mort partout. Il faut dire qu'en dehors de Poudlard, le monde magique est en émoi depuis que Sirius Black, un terrible criminel, s'est évadé de la prison d'Azkaban. On se dit que Sirius Black a trahit les Potter en les vendant à Lord Voldemort, qu'il fut le meilleur ami de James Potter et du professeur Lupin, et qu'il chercherait à tuer Harry dont il est le parrain afin de venger Lord Voldemort, mais un voile recouvre le mystère de la mort des Potter et le mystère plane aussi à Poudlard. Pourquoi le professeur Lupin disparaît une fois par mois ? Comment Hermione parvient-elle à se trouver à plusieurs endroits en même temps ? Que se passe-t-il avec Croûtard, le rat de Ron ?

Dans ce tome, il n'y a pas vraiment d'enquête comme pour le premier tome (où le trio cherchait à découvrir le mystère de la Pierre Philosophale, Nicolas Flamel et ce qu'il se trouvait derrière la trape du couloir interdit) ou le second tome (où on se centrait sur le mystère de la Chambre des Secrets et la créature qu'elle cachait) même si ici, le grand mystère est Sirius Black, criminel célèbre qui aurait tué 13 personnes avec l'aide d'un seul sort, de sang froid et que l'on dit devenu fou. Mentionné au début du tome un, Harry n'entend parler de lui pour la première fois qu'à la télévision moldue, puis dans la presse sorcière. L'évasion de Sirius Black met en émoi le monde magique et Harry ne comprend pas pourquoi on fait toute une histoire d'un criminel notoire, car il ne sait pas que Black représente bien plus et qu'on ne lui a pas tout dit sur le sorcier évadé. Qui est vraiment Black ? Cherche-t-il vraiment à tuer Harry et pourquoi ? Et, en dehors de l'affaire Black, Harry rentre à Poudlard avec ses amis, bien que ce début de rentrée n'ait été secoué par les gardiens d'Azkaban venus garder temporairement Poudlard au cas-où Black ne déciderait de s'infiltrer dans le château, des gardiens peu commodes appellés des Détraqueurs aspirant toute pensée heureuse hors des gens lors de leur passage, ne laissant derrière eux qu'une sensation glacante, des sueurs froides et des souvenirs horribles revécus dans la tête des victimes. Harry se retrouve très affecté par eux, lui n'ayant pas eu une enfance guère joyeuse chez les Dursley et ayant perdu à un très jeune âge ses parents. Heureusement qu'il retrouve bien vite la chaleureuse Poudlard, ses cours, ses professeurs, ses camarades et les passages secrets.

Et cela ne va pas manquer ! Nous découvrons de nouveaux cours tels que la Divination (où la professeur se met à chaque fois dans tous ses états en s'obstinant à ne voir chez Harry que mort et malheurs) ou Soin aux Créatures Magiques où nous faisons connaissance de quelques nouvelles créatures mythologiques comme les hippogriffes, ou d'autres crées par l'auteur. De nouveaux passages secrets sont à découvrir grâce aux jumeaux Weasley qui léguent à Harry une carte bien particulière... ainsi que le village voisin de l'école : Pré-au-Lard, le paradis des élèves de 13 ans et plus qui se régalent des diverses boutiques et bars-cafés. Niveau personnages, l'habituel : les personnages classique que l'on aime retrouver et les nouveaux que l'on aime découvrir. J'ai été séduite, dès le début, par le professeur Lupin, il se matérialisait très bien dans ma tête, avec sa douceur, sa sympathie profonde envers Harry et ses élèves, son talent, sa condition... il a une image presque paternelle, forte, bienveillante. J'ai aimé le retrouver dans d'autres tomes, car c'est un personnage mystérieux et attachant à la fois, j'ai cette image de protecteur silencieux, qui observe et protège de loin, avec douceur, bienveillance, je tiens beaucoup à cette image car elle donne force et courage, un peu de sécurité dans cet univers magique qui, peu à peu, s'assombrit. Enfin, je suppose que beaucoup savent que j'ai un énorme faible pour Remus Lupin. Mais Sirius Black est aussi un très bon personnage, sombre, décharné, changé par Azkaban, semblant menaçant et dangereux mais il a un petit quelque chose qui le rend attachant, et on sent qu'Harry commençe à l'aimer vers la fin, on sent que leur relation sera forte. Harry aura enfin l'occasion d'avoir une figure paternelle auprès de lui, enfin, en plus d'Hagrid, Lupin et Dumbledore. Mais la relation d'Harry avec ces trois-là n'est pas la même que les liens qui unissent Harry et son parrain.

Ce tome est aussi riche en révélations, notamment sur la famille d'Harry, ses parents, son parrain et les amis de la famille Potter, les explications et les détails sur la mort des parents d'Harry sont plus exploités, on en apprend un peu plus. On apprend aussi que Hermione a un secret et que même Croûtard, le simple rat de Ron, a des choses à cacher lui-aussi ; les nerfs d'Olivier Dubois - capitaine de l'équipe Gryffondor de Quidditch - sont à vifs : il tient absolument à ce que l'équipe de Gryffondor gagne, c'est donc à Harry et au reste de l'équipe de s'entraîner plus que jamais, il faut dire que ce livre nous offre trois matches de Quidditch, dont le plus vicieux et éprouvant étant le dernier opposant les deux équipes ennemies : Gryffondor et Serpentard. Comme à chaque tome aussi, de nouvelles créatures : Pattenrond, le chat d'Hermione, qui se révèle être aussi intelligent que sa maîtresse ; Buck, l'hippogriffe d'Hagrid ; de nouveaux personnages comme je l'avais dit : Remus Lupin, nouveau professeur ; Sirius Black, évadé d'Azkaban la prison des sorciers en autres. De nouveaux lieux : la Cabane Hurlante, le village de Pré-au-Lard... encore un tome bien riche pour le plus grand plaisir des lecteurs !

Il y a aussi évolution des personnages : Harry, Ron et Hermione entrent vraiment dans l'adolescence. Rien qu'Harry qui a son premier béguin amoureux en la personne de Cho Chang, jeune fille asiatique de 14 ans chez la maison Serdaigle. Il y a plus de disputes au sein du trio mais les trois amis finissent toujours par rendre chaque réconciliation leur amitié plus forte et plus soudée, malgrè les disputes de Ron et Hermione, deux amis proches mais si différents. Ils agissent un peu plus en adolescents, surtout Harry qui apprend à moins se laisser faire face à sa famille, il se rebelle un peu plus face à l'autorité médiévale qu'ont les Dursley vis-à-vis de lui, et même à Poudlard, s'il reste parfois l'étudiant discret et modeste, il devient moins modèle en violant le réglement, pas seulement par nécessité comme il a dû le faire dans les tomes précédents, mais parfois pour son propre plaisir personnel, même s'il est loin de faire comme les jumeaux Weasley qui aiment faire des farces. Ils offrent toujours (eux ou d'autes personnages) cette pointe d'humour, des répliques bien trouvées, les aventures et le suspence toujours au rendez-vous, en plus du côté sombre et émouvant, l'arrivée de quelques nouveaux personnages qui prendront plus d'importance dans les tomes à venir, des révélations... bref, beaucoup de choses visant à rendre la lecture divertissante et agréable, et même inoubliable.

Donc un très bon tome même si je ne peux m'empêcher de trouver la fin sadique : Harry a enfin une vraie famille mais il doit retourner vivre chez ces horribles Dursley. Mais bon, on ne peut pas toujours avoir ce qu'on veut... ça reste quand même mon coup de coeur parmi la saga <3

Extrait : 

Harry se força à rire, alla donner à Ron le tonique pour rat, puis s'enferma dans sa chambre et s'allongea sur son lit. Ainsi donc, Sirius Black cherchait à le tuer. Tout s'expliquait à présent. Fudge s'était montré indulgent envers lui simplement parce qu'il avait été soulagé de le retrouvé vivant. Et il avait fait promettre à Harry de rester sur le Chemin de Traverse où il y avait plein de sorciers pour veiller sur lui. Et il allait envoyer deux voitures officielles qui les emmèneraient à la gare pour que les Weasley puissent le surveiller jusqu'à ce qu'il monte dans le train.

Chapitre 4. Le Chaudron Baveur.

Par missrainbow le Jeudi 2 juillet 2009 à 19:06
20/20 !!!
Gros coup de coeur dans les trois premiers mais après avec les autres j'hésite un peu. Par contre énorme déception pour ce qui est du film, c'est celui que j'aime le moins, le moins bien fait, le moins fidèle et surtout avec le FAUX Dumbledore que je déteste !!!!!
Par petitelunesbooks le Samedi 4 juillet 2009 à 13:34
Oui, moi aussi ce fut une deception pour le film, alors que le livre était mon préféré. L'acteur qui joue Remus était bien, mais j'aurais préféré un autre look... concernant Sirius/Gary Oldman, rien à dire, j'adore cet acteur ^^ Par contre, je préfèrais le Dumbledore des 2 premiers films... paix à son âme...
Par state-of-mind le Vendredi 17 juillet 2009 à 22:15
Je préfèrais également le Dumbledore des deux premiers.
C'est aussi une déception pour moi, je trouve le film long et sans grand effets comme sles précédents, il n'y a aucun moment de pure action.
Par Vivant.Poeme le Dimanche 2 août 2009 à 21:29
Le trois est aussi mon favoris.
Je crois que le moment de la cabane hurlante est celui que j'aime le plus, sept tomes réunis !
Par marcogenesis le Mardi 11 mai 2010 à 17:21
Livre génial tout simplement... Qu'est-ce que j'ai pu frissonner en lisant et relisant la partie de la Cabane Hurlante...
Et pour le film, même s'ils ont dû sauter des choses, je l'ai trouvé bien fait, j'ai été content de le voir, acteurs excellents, même Dumbledore qui n'était pas évident à remplacer.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast