petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Samedi 27 décembre 2008 à 14:51

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/HarryPotterT1.jpgHarry Potter (T.1) L'école des sorciers - JK Rowling.

o0o

'I wanna know, can you show me
I wanna know about these strangers like me
Tell me more, please show me
Something's familiar about these strangers like me.'

- Strangers like me, Phil Collins -


Harry Potter (T.2) La chambre des secrets. / Harry Potter (T.3) Le prisonnier d'Azkaban. / Harry Potter (T.4) La coupe de feu. / Harry Potter (T.5) L'ordre du Phénix. / Harry Potter (T.6) Le prince de sang-mêlé. / Harry Potter (T.7) Les reliques de la mort. / Les contes de Beedle le Barde. / Les animaux fantastiques. / Le Quidditch à travers les âges.



L'auteur :

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/JKRowling.jpg
Joanne Kathleen Rowling, alias JK Rowling, est une romancière anglaise née le 31 juillet 1965. Elle est devenue célèbre grâce à la série Harry Potter, dont les tomes, traduits en au moins 65 langues, ont été vendus à plus de 400 millions d'exemplaires. Philantrophe reconnue, elle est aussi connue pour oeuvrer pour de nombreuses oeuvres de charité et en co-fondant le Children's High Level Group, association visant à aider les plus d'un million d'enfants en Europe ayant une situation sociale précaire.


Quatrième de couverture :  

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existance bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l'attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre des Trolls: Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure sa naissance et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ?


Mon avis :  

Comme une envie soudaine, je me suis remise à lire ces livres qui avaient tant marqué les premières années de mon adolescence. L'envie de revoir ce petit sorcier aux lunettes et à la drôle de cicatrice sur le front, voir son évolution, le voir grandir, découvrir son monde caché, retrouver l'écriture si chère de JK Rowling, me souvenir à quel point j'aime ses livres, Harry, me rappeller des heures d'attente pour le nouveau tome, la joie de lire Harry et ses aventures, ses mésaventures, Poudlard, le monde des sorciers et de la magie, Ron, Hermione, les professeurs comme le sage Dumbledore, la sévère mais juste McGonagall, le sombre Rogue...

L'histoire d'Harry Potter (bien qu'il soit inutile de la résumer, s'il y a bien un petit sorcier fictif que l'on connaît bien, c'est bien Harry Potter !) ne commençe pas sur une note joyeuse, la vie n'a pas vraiment gâté le jeune Harry, orphelin âgé de 11 ans. Ses parents sont morts alors qu'il n'avait qu'un an, il vit chez les Dursley : son oncle Vernon, sa tante Pétunia et leur fils Dudley, une famille qui déteste Harry, en particulier à cause des choses étranges qu'Harry semble faire accidentellement. Des choses inexpliquées et curieuses dont il est l'auteur. Puis un jour, il reçoit une lettre que sa famille lui confisque avant qu'il n'ait eu le temps de la lire, une chose est sûre : son oncle et sa tante s'attendaient à ce que Harry reçoive ce genre de lettre. D'autres lettres identiques surviennent, bien décidées à parvenir entre les mains de son destinataire mais elles finissent toutes détruites par sa famille sans avoir été lues. Désespérés, les Dursley décident de se réfugier, en emportant leur neveu avec eux, dans une cabane sur une île isolée pour échapper aux lettres ensorcelées. Mais un drôle d'individu les retrouvent : Rubeus Hagrid qui ressemble à un géant et qui dit être le gardien des clefs et des lieux de Poudlard, une école de sorcellerie car Hagrid révèle à Harry ce que les Dursley ont gardé secret depuis 10 ans : Harry est un sorcier et il entrera à Poudlard à la rentrée. Outre cela, Harry apprendra à mieux connaître le monde qu'il a quitté à ses un an, et entendra de troublantes révélations sur ses parents et leur meurtrier : Lord Voldemort ou Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom...

Dès les premières pages, je me suis laissée emporter, toujours autant séduite par cet univers, par l'imagination et les mots de l'auteur, par les personnages toujours aussi attachants. Je ne vois pas comment parler de ce livre, tant au niveau de ses qualités ou ses défauts, car il restera parfait à mes yeux, et que de toute façon, les livres Harry Potter ne sont plus un secret pour personne. Combien de fois ai-je pû relire ses aventures, en particulier les toutes premières (mes exemplaires des quatre premiers tomes sont bien abîmés, je ne compte plus le nombre de fois où j'ai dû rafistoler tout ça avec du ruban adhésif) ? Combien de fois ai-je bien pû revisionner les films ? Et si j'ai mes préférences parmi les tomes de la saga, je les aime tous et je ne me lasserai jamais de les relire ! Je connais presque par coeur les livres, c'est toujours un plaisir que de relire Harry Potter.

Le premier tome est très bon livre, bien-sûr, aucune déception, facile à lire, on s'attache à l'univers et aux personnages. Il est certes le plus enfantin de la série, après tout le livre était tout d'abord destiné aux jeunes enfants avant que la saga ne s'assombrisse et que Harry évolue en même temps que ses lecteurs. Ce premier tome sert donc surtout à poser les bases d'un univers très riche, les personnages se rencontrent et découvrent cet univers magique et en particulier l'école de magie Poudlard qu'on retrouvera à chaque tome. Drôle et émouvant, l'histoire et l'originalité de JKR sont un délice. Quoiqu'un peu court, tant on lit sans s'arrêter. C'est le premier tome, le début de la célébrité, des personnages jeunes mais attendrissants, l'apparition de personnages qui prendront leur importance au fil des tomes, le début d'une belle amitié et de belles et futures histoires d'amour et de liens tissés qui vont se renforcer au fil du temps. Des élèments que l'on retrouvera dans les tomes suivants sont déjà mis en place. Nous entrons dans un tout autre univers, ce n'est plus le monde normal, c'est un monde gouverné par les sorciers, il y a des gobelins qui travaillent dans des banques, des chouettes et hiboux comme postiers et animaux de compagnie, des trolls des montagnes, un sport sur balai volant, des cours tels que la métamorphose, les potions, les enchantements, l'astrologie... Poudlard n'est pas une école comme les autres, quelle genre d'école aurait des couloirs interdits, des passages secrets, des protagonistes dans des tableaux qui bougent et parlent, des escaliers mouvants, des armures qui se déplacent dans tout le château, des professeurs hauts en couleurs comme le sinistre professeur Rogue, la stricte mais juste professeur McGonagall... et puis les élèves : Draco Malefoy, la némesis ; les jumeaux farceurs Fred et George ; le commentateur sportif Lee Jordan ; le timide et maladroit Neville Londubat... des personnages secondaires touchants, drôles ou attachants. Les personnages déjà très nombreux reviendront souvent par la suite, et le nombre de personnages augmentera par la suite ! Même ceux encore peu développés auront un rôle plus important par la suite.

Mais plus que tout ça, Poudlard est avant tout un second foyer pour les élèves. L'école est divisée en quatre maisons dans lesquelles sont répartis les élèves en fonction de leurs caractéristiques. Chez Gryffondor seront surtout ceux qui sont fonceurs mais courageux, chez Serdaigle sont les élèves calmes, studieux et sages, chez Poufsouffle se trouvent les élèves un peu têtus et maladroits mais travailleurs et loyaux et enfin chez Serpentard sont favorisés les élèves rusés, quelques peu sombres et ambitieux. Et déjà, on constate le contraste entre les maisons : la haine héréditaire entre Gryffondor et Serpentard, celle-ci étant mal vue puisque la plupart des sorciers ayant mal tournés se sont retrouvés à Serpentard. Et si les Serdaigle et les Poufsouffle ne détestent pas autant les Serpentard par rapport aux Gryffondor, ils préféreront largement sympathiser avec les Gryffondor que les Serpentard.

On découvre tout en même temps que Harry qui, ayant été élevé dans une famille de Moldus (personne ne possèdant aucun pouvoir magique), ne connaît rien à cet univers, il est surpris, déconcerté, souvent émerveillé et toujours aussi curieux et observateur. Dans ce nouveau monde, il se sent comme chez lui, c'est tout d'abord irréel pour lui, il a peur d'avoir du mal à s'intégrer mais il s'habitue plutôt vite, et prend plaisir à se faire des amis assez rapidement, lui qui a toujours été seul et rejeté chez les Dursley, comme Ron Weasley, l'avant dernier enfant d'une famille, de sept enfants plus les parents, assez pauvre ; néanmoins, Ron est parfois maladroit dans ses actes ou paroles, mais il a bon coeur et essaye de prouver sa valeur. Se joindra plus tard à Harry et Ron une dénommée Hermione Granger, la seule sorcière de sa famille, une Miss-Je-Sais-Tout d'abord insupportable qui finira par être plus agréable et à apprendre les valeurs de l'amitié. J'ai beaucoup aimé les différents caractères des personnages, ce sont tous des esprit forts qui sauront braver les difficultés, on le sent (et on le sait aussi, si vous connaissez parfaitement les autres tomes), les liens se tissent déjà autour d'Harry, Ron et Hermione qui apprendront le courage, la bravoure, le danger, la solidarité. Le tout dans un monde magique, merveilleux mais aussi parfois sombre et dangereux, la magie n'a pas que de bons côtés et les sorciers ne sont pas tous bons... et, à travers les lignes ou les paroles d'un personnage, quelques leçons de vie. 

Dès le premier chapitre, c'est écrit d'une façon telle qu'on a envie de découvrir la suite, JK Rowling a l'art et la manière de raconter de belles histoires. Et certes, ce genre d'aventures peut paraître un peu trop extraordinaires pour être vécues par trois jeunes apprentis sorciers de onze ans, mais n'oublions pas que c'est un livre jeunesse et que tout cela se produit dans un monde magique. Ce tome n'est peut-être pas le meilleur, mais il a le mérite d'être le premier, avec tous les ingrédients de la littérature jeunesse : le personnage principal ne vivant pas une enfance heureuse, qui se découvre des pouvoirs extraordinaires, qui découvre un monde magique et qui fera son apprentissage dans une école spéciale avec des amis avec qui il vivra des aventures incroyables, avec des méchants très méchants mais on verra au fur et à mesure que c'est plus complexe que ça. Les personnages, comme l'intrigue et le style de l'auteur évoluent au fil des tomes.
C'est vraiment le début d'une très belle aventure magique. La lecture est agréable, fluide, le récit est captivant, il y a ce qu'il faut d'humour. Bref, que du bonheur quoi :-)

Extrait :  

- Je vais vous transformer en pâté, tous les deux, lança Hagrid. Harry... Tu es un sorcier.
Un grand silence s'abattit soudain sur la cabane. On n'entendait plus que le bruit de la mer et le sifflement du vent.
- Je suis un quoi ? balbutia Harry. (...)
- Quand nous l'avons pris avec nous, nous nous sommes juré d'en finir avec ces balivernes, dit l'oncle Vernon. Juré qu'on allait se débarrasser de tout ça. Un sorcier ! Et puis quoi encore ?
- Vous le saviez ? s'écria Harry. Vous saviez que je suis un... un sorcier ?
- Nous le savions ! hurla soudain la tante Pétunia d'une voix perçante ...

Chapitre 4. Le gardien des clés.

Par nolwennlaurene62 le Samedi 27 décembre 2008 à 14:57
Je viendrais voir le reste ce soir ;)
Par missrainbow le Jeudi 2 juillet 2009 à 19:04
20/20 !!!!
J'daore Harry Potter, je suis une vraie groopie !!!!!
Je pense que je ne vais pas en écrire 120 lignes, tout le monde sait ce que je pense à ce sujet ^^. (Pour les films, je trouve que les 2 premiers sont les meilleurs même si les acteurs sont toujours excellents, les films sont de moins en moins fidèles!!)
Par state-of-mind le Vendredi 17 juillet 2009 à 22:11
Je l'ai lu 3 fois et je l'adore toujours autant, il se lit si vite.
Par lunasirius le Mardi 4 mai 2010 à 22:10
Une premier tome qui me laisse le souvenir du charme de la découverte de cet univers magique ^^
Par marcogenesis le Mardi 11 mai 2010 à 17:14
Idem... Même si j'ai vu le film bien avant de lire le livre.
Par ananas le Lundi 2 mai 2011 à 18:19
Je suis d'accord, on s'attache au personnage ! Et l'histoire se dévore tellement rapidemment !
Je viens de publier mon avis sur mon blog. Passes le voir !
Bonne continuation !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast