petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Mercredi 28 septembre 2011 à 19:58

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres2/MercyThompsonT3.jpgMercy Thompson (T.3) Le baiser du fer - Patricia Briggs.

o0o

'Words like violence, break the silence
Come crashing in, into my little world
Painful to me, pierce right through me
Can't you understand, oh my little girl ?'

- Enjoy the silence, Lacuna Coil -


Alpha et Oméga : L'origine.
Mercy Thompson (T.1) L'appel de la lune.
Mercy Thompson (T.2) Les liens du sang.
Mercy Thompson (T.4) La croix d'ossements.





Quatrième de couverture : 

'Je retroussai mes babines pour lui donner un aperçu de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais quand même un prédateur...'
Mercy est peut-être d'une nature changeante, mais elle a la loyauté chevillée au corps ! Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non. En revanche, le coeur de Mercy est, lui, tout aussi changeant que son apparence : il balance entre deux loups-garous. Mais ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si Mercy ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle..
.


Mon avis : 

J'avais envie de retrouver les aventures de Mercy Thompson en ce moment, je suis dans ma période bit-lit et je voulais retrouver Mercy Thompson après avoir adoré les deux premiers tomes il y a quelques mois déjà. Et après un démarrage un peu long (sauf le début lors du visionnage du film La Reine des Damnés entre Mercy, Warren et Kyle), je me suis laissée facilement entraîner dans l'histoire et finalement, j'ai rapidement dévoré ce tome. A présent, je n'ai qu'une hâte, c'est de me procurer le tome quatre (sauf si je ne fais pas une overdose de bit-lit après mes lectures d'Anita Blake).

Après être entré dans le monde des loups-garous dans le premier tome et dans celui des vampires dans le second, ici nous plongeons au coeur de l'univers des Faes, aux côtés de Mercy alors que son ami, ancien patron, et mentor Zee lui demande d'inspecter une réserve de Faes où il y aurait eu des assassinats sanglants et violents. Mais Mercy prend cette affaire plus particulièrement à coeur lorsque c'est Zee qu'on vient à accuser de ces meurtres. Et malgrè le manque de preuves solides, les Faes et Seigneurs Gris préfèrent encore garder Zee en prison, il fait, après tout et pour eux, un coupable idéal... mais Mercy ne l'entend pas de cette oreille et compte bien innocenter Zee et même si celui-ci lui ordonne de le laisser. Mais qui pourrait avoir autant de pouvoir pour être capable d'assassiner des Faes et pour quel motif ? Cette enquête se révèle plus difficile que prévue et impossible de trouver le moindre coupable. Du côté des problèmes sentimentaux de Mercy, celle-ci doit faire un choix entre Samuel et Adam : Samuel, son ancien amour, vit toujours chez elle et Adam, l'Alpha de la meute, a nommé Mercy comme étant sa compagne. Mais celle-ci étant encore décisive sur ses choix amoureux, elle met - sans le vouloir - un point faible dans l'autorité d'Adam et sa meute le fait bien remarquer à Mercy.

Donc, par rapport aux deux premiers tomes, le triangle amoureux est plus présent mais sans pour autant voler la vedette à l'enquête, à l'intrigue principale : le triangle amoureux n'est qu'une partie de l'histoire et l'auteur ne nous parle pas des déboires sentimentaux de Mercy toutes les deux pages et à ça, je dis merci et tant mieux ! Pas que le triangle amoureux Adam/Mercy/Samuel me gêne, il le serait sûrement s'il revenait à chaque page, mais là il y a juste ce qu'il faut, ici on s'intéresse surtout à l'enquête et à ce nouvel univers, sur les Faes. Même si c'est sûr que dans ce tome, Mercy doit faire un choix entre Adam et Samuel, même s'il me paraît évident sur l'identité du mâle qu'elle va finalement prendre comme amant. Car au final, le problème de ce triangle amoureux se règle doucement mais sûrement, facilement même si c'est toujours abordé de manière intéressante et les scènes entre Adam et Mercy sont vraiment tendres, drôles, touchantes, un petit régal à déguster alors que je ne suis pas si fan que ça des romances (enfin, selon le couple et l'histoire en question).

C'était très agréable de se replonger dans l'univers de Patricia Briggs et vivre l'intrigue aux côtés de Mercy Thompson qui reste une héroïne et un personnage très sympathique, que je prends toujours plaisir à retrouver. C'est un peu idiot de dire ça d'un personnage fictif mais Mercy est comme une vieille copine qu'on aime retrouver à chaque fois, on ne s'ennuie jamais avec elle, elle est très attachante. Ni une Super Woman ni une demoiselle en détresse (mais avec quelques moments 'quoique' dans ce tome mais j'y reviendrais plus tard), elle a ses qualités et ses défauts, elle est vraiment casse-cou, têtue, indécise, elle a le chic pour se mettre dans toutes les situations possibles, un vrai aimant à danger (comme la plupart des personnages fictifs en même temps, sinon les livres ne seraient pas intéressants si tout le monde était sage xD), mais très protectrice, loyale, elle a beaucoup d'esprit, elle sait raisonner, elle est débrouillarde, indépendante et elle aime ses proches.

Du côté de l'intrigue, elle est rapidement mise en place. Zee le gremlin et Oncle Mike, deux amis Faes de Mercy, solicitent son don de Changeuse (rappelons-le, Mercy a la capacité de se transformer en coyote) pour les aider à flairer des pistes dans une réserve de Faes où il y a eu des meurtres récemment, et des meurtres violents et sanglants. Mercy découvre en effet des odeurs sur les scènes de crime, dont celle de O'Donnell, un humain chargé de la surveillance de la réserve mais lorsque Zee et Oncle Mike décident de lui rendre visite, ils découvrent qu'ils sont arrivés trop tard car le mystérieux meurtrier est passé bien avant eux et a emporté avec lui la vie de l'humain. Trouvant Zee sur la scène du crime, les autorités l'arrêtent, pensant avoir surpris le Fae sur le vif. Pour sauver son mentor, Mercy enquête sur son côté, malgrè les menaçes des Faes qui estiment qu'une humaine ne devrait pas se mêler de leurs affaires, et découvre plus qu'elle ne devrait. L'univers des Faes est très exploité, on en apprend plus sur eux, ce sont vraiment des créatures complexes et l'auteur nous les met un peu plus en lumière, nous avons plus d'informations sur eux, leur réserve, leurs chefs comme les Seigneurs Gris. Patricia Briggs nous offre vraiment un monde travaillé avec ses codes et ses coutumes, comme pour les loups-garous et les vampires dans les tomes précédents... que nous réserve le prochain tome ? (personnellement, j'adorerai voir les fantômes plus exploités, qu'on ait plus d'informations sur eux, nous n'avons eu qu'une petite portion d'informations sur eux alors que [ Mercy visite la maison d'O'Donnell après son meurtre, sous sa forme de coyote, et découvre le fantôme de la victime qui revit son meurtre ])

Bien-sûr, nous avons quelques mentions des vampires, une brève apparition spectrale, et les loups-garous toujours aussi présent. La meute m'apparaît vraiment et de plus en plus comme une grande famille unie et soudée, certaines scènes le prouvent (en particulier quand deux personnes proches de la meute et d'Adam sont attaquées), les protagonistes de la meute me sont de plus en plus attachants : Ben, Warren, Darryl et les autres dont j'ai oublié le nom. Bon, je regrette assez l'absence des vampires (vu après ce qu'il s'est passé dans le tome deux), mais ils ne le resteront pas longtemps et pour cela, je pense surtout à cause des évènements du second tome. J'ai aussi noté l'absence du mot 'Mal' qui revenait souvent dans le tome deux, ici il n'en est rien et c'est tant mieux, il y a moins de répétitions, mais quelques coquilles quand même comme des mots oubliés dans une phrase ou des fautes de frappes mais là je blame plus la maison d'édition Milady pour ça, et non l'auteur, comme pour la couverture que je trouve franchement pas terrible, elle ne donne pas envie de lire alors que la saga est tout bonnement excellente.

Bon, comme l'univers des Faes m'intéresse moins que celui des vampires/loups-garous/fantômes, je préfère encore le second tome mais ce troisième optus reste excellent et j'ai été à la fois impressionnée et choquée par l'audace de l'auteur sur le point tragique qu'elle nous offre vers les 100 dernières pages : elles sont les plus intéressantes de l'histoire mais les plus terribles, on apprend qui est le criminel et on est interloqué car sa personnalité ne semble pas coller mais finalement, il devient plus convaincant et plus terrible [ Mercy se faisant violer ], que l'auteur parvienne à introduire une telle scène dans son livre était risqué mais ce pari est réussi, la dernière partie de l'ouvrage tient vraiment en haleine le lecteur et jamais Mercy n'a paru plus faible, fragile et vulnérable. J'avais mal pour elle, c'était déchirant et l'auteur a bien retranscrit ce que pouvait ressentir Mercy. La dernière partie du roman était vraiment prenant même si je ne suis pas d'accord avec la fin, je trouve que c'est incohérent par rapport à ce qu'il s'était passé précédement [ Mercy se fait violer et quelques jours après, quand Adam lui demande qui elle choisit comme compagnon, elle se dénude le haut face à Adam dans la chambre ?? Les victimes de viol ne peuvent pas se remettre aussi facilement d'un tel traumatisme ! Mercy a dû disjoncter à cause du choc psychologique, je ne vois pas d'autres explications ] mais j'espère que le tome quatre nous expliquera mieux cette scène en supposant que le prochain tome débute là où se termine le tome trois...

En bref, un tome toujours aussi excellent malgrè les quelques défauts qui sont tout de même minimes par rapport aux tomes précédents, je vais finir par tomber amoureuse de cette saga si jamais elle continue de s'améliorer au fur et à mesure qu'on s'avançe dans les tomes. J'ai vraiment passé une excellente lecture !

Extrait : 

Bizarrement, ce n'était pas l'idée qu'Adam se mette en colère qui me posait problème - si quelque chose que je faisais était sûr de le rendre furieux, cela avait plutôt tendance à m'encourager. Je le provoquais aussi souvent que possible. Ne serait-ce que parce qu'un Adam énervé et dangereux me faisait un effet boeuf. Mon instinct de survie était légèrement détraqué, quand on y pensait.

Chapitre 9.

Par Raison-et-sentiments le Dimanche 2 octobre 2011 à 16:54
Héhéh Mercy est trop cool voilà tout !
Je suis contente que tu ai aimé en tout cas et ça me fais penser que j'ai le 6 en anglais et qu'il faudrait que je le lise...
Par petitelunesbooks le Dimanche 2 octobre 2011 à 17:17
c'est élèmentaire, ma chère Matilda ;)
Mercy Thompson reste un mini coup de coeur pour moi, c'est vraiment une bonne saga et je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin 8)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast