petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Mardi 4 août 2009 à 19:36

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/LestatleVampire.jpg
Quatrième de couverture : 

Vampire impie, qui ne croit ni en Dieu ni au diable, ivre d'amour et de sensualité, résolu à découvrir les mystérieuses origines de ses semblables, Lestat se lance dans une quête effrénée qui va nous transporter du Paris de Louis XV à l'Egypte ancienne pour nous amener à San Francisco de nos jours où, devenu chanteur de rock, il lance un défi suprême aux 'puissances des ténèbres'.


Mon avis : 

J'ai bien dû batailler pour l'avoir, mais je l'ai enfin ce second tome, maintenant je m'arrête un peu au niveau des achats concernant la saga, Anne Rice me coûte trop cher !

Dans ce second tome, Lestat de Lioncourt est la star ! Comme son compagnon perdu, Louis de Pointe du Lac, il se met à raconter sa vie, sa jeunesse de mortel en France, comment il est devenu vampire avant la Révolution Française, son irrépressible quête d'amour et d'attention, sa rencontre avec les autres vampires comme Armand, Marius de Romanus qui lui révèle le secret de l'origine des vampires, puis sa rencontre avec les premiers vampires : Enkil et Akasha... je n'en dis pas plus !

Je dois avouer que si j'avais aimé le personnage de Lestat dans le premier tome, il m'avait bien moins touché que celui de Louis, contrairement à Louis, il est plus artificiel, il est tout ce que Louis n'est pas et on le remarque dans le ton employé dans ce tome : Lestat nous conte tout de façon légère, moins grave, nostalgique, plus cynique, ironique, même s'il y a des évènements plutôt sombres et émouvants dans le roman, touchants [ le moment où il transforme sa mère, mourante, en vampire ; les relations avec son ami Nicolas de Lenfent, son désespoir lorsqu'il se retrouve transformé en vampire, la folie de Nicolas ], Lestat reste un personnage très intéressant à (re)découvrir, on voit une facette plus humaine de lui, très différente de celle d'Entretien avec un vampire. On a l'impression de lire un autre Lestat : loin du vampire froid et cruel du premier tome, Lestat est plus humain, plus vivant, drôle, cynique, touchant, bien toujours cruel et imbu de sa personne parfois mais fascinant, un peu cinglé sur les bords, mais séducteur, charmeur, charmant, assez solitaire au début, défiant toutes les lois et coutournant toutes les règles... combien de fois dans ma lecture je me disais que ce qu'il faisait n'avait aucun sens, avant de finir par éclater de rire ?

 J'ai souvent fait la comparaison entre le Lestat du tome un et celui du second, aussi, car même si Louis laissait planer une ombre de mystère sur Lestat dans Entretien avec un vampire, ce sont deux Lestat différents, à croire qu'Anne Rice a changé d'avis en cours de route, ce qui est assez surprenant, déroutant, même si parfois les sentiments de Lestat dans ce tome se réconcilient quelque peu avec son attitude du premier tome. Anne Rice justifie ce fait que dans le premier tome, Louis était amer face à Lestat et qu'il n'était pas tout à fait honnête dans ses descriptions (pourtant, il m'avait semblé lire dans le tome un un certain regret chez Louis d'avoir été si amer avec Lestat), donc... idée de départ modifiée ou pas ? Parce que là, ça fait passer Louis pour un menteur (et Armand qui perd un peu de son aura, il m'a paru assez cinglé, tordu Armand, même si j'ai découvert un visage de lui heu... intéressant dans ce tome !).

Mais sinon, c'était un très bon tome, même si j'aurais préféré que Lestat nous parle plus de Louis (ouioui, j'aime beaucoup ce personnage, je l'attendais impatiemment, dommage qu'il n'apparaisse qu'à la dernière partie du roman) même si c'est clair qu'on sent que Louis était en quelque sorte le grand amour de Lestat, à quel point ils sont attachés l'un à l'autre, combien ces moments entre Louis et Claudia furent chéris, les sentiments de Lestat à l'égard de ses deux enfants vampires sont touchants. J'ai beaucoup aimé lire l'épopée de Lestat dans le monde des vampires. Il vit pleinement chaque nouvelle expérience, va jusqu'à la provocation pour trouver des réponses à ses questions, à attirer l'attention sur lui, décide de ses propres lois, contourne les règles. Sa vie de mortelle, quoiqu'un peu longue lorsqu'elle est relatée dans le roman, s'avère aussi intéressante que sa vie de vampire. Sa vie en Auvergne, sa fuite à Paris, sa rencontre avec les autres vampires : Armand, le sage Marius, les légendes d'Akasha et Enkil... J'ai beaucoup aimé aussi l'atmosphère qui se dégage de ce tome, comme pour la saga, c'est assez facile d'accès, c'est riche, bien recherché, élégant, expressif, l'écriture correspond bien au style et caractère de Lestat, immortel passionné.

Certes il y a eu des moments un peu... too much (je ne m'attendais absolument pas à voir Lestat star du rock, ça faisait un peu trop pour moi, assez ridicule avant que je ne m'habitue à cette idée), il y a eu des moments creux ou longs, mais pas trop, on reste quand même accroché au livre, à l'histoire, c'est très intéressant, fascinant, on a des personnages charismatiques, chacun a quelque chose à nous offrir, ils nous permettent pour la plupart d'en apprendre un peu plus sur l'origine des vampires, et le récit se tient parfaitement. Certaines zones d'ombres du tome un s'éclaircissent ici, surtout concernant les origines des vampires, et la fin de ce tome donne envie de se (re)plonger dans la suite, La reine des damnés. Vraiment un très bon tome.

Extrait : 

'Comment va la légende vivante ?' chuhota-t-il (Louis).
J'entendais clairement son accent français, alors que je n'avais jamais pû entendre le mien.
J'oubliai toutes les phrases hargneuses et maussades que je m'étais proposé de prononcer et je le pris dans mes bras.
Nous nous étreignîmes comme nous ne l'avions jamais fait jadis. Je le serrai contre moi comme j'aurais serré Gabrielle, puis je laissai mes mains courir sur ses cheveux, son visage, le dévorant des yeux comme s'il m'appartenait. Il en faisait autant de son côté. Je le sentais déborder d'affection et d'une fièvreuse satisfaction presque aussi violente que la mienne.

Dionysos à San Francisco. 1985.

Par Persuasion le Mardi 4 août 2009 à 21:07
Héhé il est sublime ce livre !
C'est vrai qu'après avoir lu le tome 1 on trouve que Lestat n'est qu'un gros c** qui est pénible mais en lisant le deux on ne peut que tomber amoureux de lui =p
J'adore lorsqu'il découvre le covent de vampires sous le cimetières des innocents, c'est morbide et sublime à souhait ! On aurait pu faire deux livres de ce volume tellement i lest dense !
Par leschroniquesdunbouquineuse le Samedi 22 août 2009 à 19:59
Définitivement mon préféré des chroniques. Peut être à cause de mon amour démesuré pour Lestat, mais bon... Tu as de la chance de ne pas avoir lu tout les livres d'Anne Rice (si, si je te jure.). Parce que j'adorerais en lire plus, mais maintenant qu'elle a décidé d'écrire pour le Lord, disons que j'ai un peu moins envie de la lire. Mais bon, il faut vraiment que j'arrête de te raconter toute ma vie...
Par petitelunesbooks le Samedi 22 août 2009 à 20:38
Mais ça ne me dérange pas ^^
Concernant Anne Rice, j'ai l'intention de me procurer un jour "Memnoch" "Armand le Vampire", "Merrick" et "le sang et l'or", pas le reste... et pas maintenant, là je laisse mon argent se reposer et je mets un peu de côté cette chronique formidable (Louis ! Lestat ! Claudia [oui c'est une peste, mais j'arrive pas à la detester xD] ! Armand ! Marius ! et... oui, j'arrête là ^^)
Par Uliketeam le Lundi 24 août 2009 à 17:10
Bonjour,

Votre blog nous a plu et j'aimerais vous faire une proposition au nom de Ulike.net : nous souhaiterions l'intégrer au réseau Ulike News qui distribue chaque jour des critiques de l'actualité culturelle afin de faire découvrir à nos utilisateurs des blogs qui parlent de ce qu'ils aiment.

Comment ça marche?
Ulike reprend uniquement les premières lignes de vos articles pour donner envie aux utilisateurs du site de venir lire la suite chez vous. Sur ce modèle, le début de vos articles sera disponible sur la page Ulike des artistes dont vous parlez ainsi que dans la section "News".

De votre côté, Ulike News pourra vous permettre de gagner un nouveau lectorat, l'intérêt étant que les visiteurs auront réel intérêt préalable pour les sujets sur lesquels vous écrivez.
De plus, cela vous permettrait de pouvoir recevoir des œuvres : Ulike a noué des partenariats avec des différentes structures pour pouvoir offrir à tous les friands de partage du réseau des livres, des albums, des places de concerts et d'avant-première, etc...et favoriser ainsi la découverte de nouveaux artistes.

Vous souhaitez participer?
Rien de plus simple, il suffit d'ajouter d'ajouter le logo du réseau** ou un simple lien dans votre blogroll vers http://fr.ulike.net

Bien entendu, je me tiens à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Uve, pour la uliketeam
news (at) ulike.net
www.ulike.net
Par missrainbow le Lundi 21 décembre 2009 à 17:33
Anne Rice serait la plus grande écrivain sur les vampires ? J'espère que je ne serais pas déçue !!
Par petitelunesbooks le Lundi 21 décembre 2009 à 18:57
Non, pas forçément la plus grande, mais une grande écrivain sur les vampires, souvent citée comme étant la reine de la littérature vampirique, c'est vrai que sa série Chronique des Vampires est connue, la preuve, en France on a du mal à trouver ses livres, tout le temps réapprovisionnés ! Toujours en rupture de stock ! Si tu veux essayer ses livres, lis d'abord le tome 1 : Entretien avec un Vampire, même si le tome 2 est plus appréçié car Lestat est LE vampire par excellence pour les fans en même temps que Dracula et (à mon grand regret) Edward Cullen.
Par Tiboux le Vendredi 6 août 2010 à 23:01
Salut,
Est-il préférable d'avoir lu le premier tome avant de lire celui-ci ?! Je viens de l'acheter sans savoir que c'était en faite une série.. Du coup, je ne sais pas si je dois le commencer ou alors acheter le tome 1 et lire ce dernier puis après Lestat.. Qu'en penses-tu ?
Merci. Tiboux
Par petitelunesbooks le Samedi 7 août 2010 à 17:22
Non, c'est pas vraiment obligatoire... l'avantage avec la Chronique des Vampires d'Anne Rice, c'est que les livres peuvent se lire séparément car il s'agit de l'histoire d'un vampire en particulier pour la plupart, même si foçément, il y a quelques élèments entre ce tome et le premier qui se rejoignent. Néanmoins, je pense que tu peux lire Lestat le Vampire avant Entretien avec un Vampire.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast