petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Mardi 15 mars 2011 à 19:39

 
http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres2/PercyJacksonT5.jpgPercy Jackson (T.5) Le dernier Olympien - Rick Riordan.


o0o



'All is lost
Hope remains
And this war's not over.'
- Shattered, Trading Yesterday.-


Percy Jackson (T.1) Le voleur de foudre.
Percy Jackson (T.2) La mer des monstres.
Percy Jackson (T.3) La malediction du Titan.
Percy Jackson (T.4) La bataille du Labyrinthe.




Quatrième de couverture : 

Le sort des dieux est entre les mains de Percy...
Toute l'année, Percy et son armée de demi-dieux se sont préparés à affronter les Titans. L'heure est venue. Les troupes de Cronos avancent vers Manhattan où l'Olympe est en danger. Tandis que Percy et ses amis luttent, ils savent que le temps est compté. La prophetie va s'accomplir : Percy prendra une décision qui condamnera ou sauvera le monde...


Mon avis : 

Commençé et terminé le dernier tome de Percy Jackson aujourd'hui, j'avais vraiment du temps à perdre et ma PAL à faire avancer... donc, ce cinquième tome est le der des der. Que raconte-t-il en gros ? Percy voit s'approcher dangereusement ses seize ans. Pourquoi redoute-t-il cette date ? Il est une ancienne prophétie le concernant et qui annonçe que tout se jouera le jour de ses seize ans, la lutte entre les Titans et les Olympiens. En effet, la menaçe est plus que présente sur l'Etat de New-York et à la Colonie des Sangs-Mêles où armées de Titans, dirigées par Cronos [ qui s'est emparé du corps de Luke ], avançent dans l'intention ferme de se diriger à Manhattan où se trouve le mont Olympe, et alliés à leur cause, des demis dieux ayant tournés le dos aux dieux, des dieux mineurs tels que Némesis ou Morphée... à côtés, les demis-dieux encore fidèles aux Olympiens, qui combattent de leur côté, se sentent bien seuls et en petit nombre. Il n'y a rien pour éclairer leur quête de protéger l'Olympe, il y a des morts de leurs compagnons, un espion parmi eux... et cette fameuse prédiction qui révèle un choix à faire qui déterminera la sauvegarde ou la chute de l'Humanité. Comment sauver les siens, les Olympiens qui le font douter, et lui-même ? Se préparant au combat, les troupes de sang-mêlés de la Colonie se dirigent vers Manhattan dans le but d'atteindre la ville avant leurs ennemis, pour défendre l'Olympe coûte que coûte...


Je redoutais un peu ce tome, le happy-end prévisible (ou pas), et surtout à cause des critiques mitigées mais finalement c'est passé tout seul. Bien-sûr, je lui trouve quelques points noirs, et un approfondissement sur certains élèments de l'histoire n'auraient pas été de refus, mais au final, j'ai bien aimé ce dernier tome. Un peu déroutée au début, certes, et déçue concernant Paul [ j'attendais avec tellement d'impatience le moment où Percy et Sally expliqueraient à Paul la nature de demi-dieu de Percy, sa réaction, etc. Et voilà que je lis dès le premier chapitre qu'il est déjà au courant et que le mariage Paul/Sally s'est déjà déroulé, moi qui voulais voir ça...  ] car Paul est un personnage sympathique et intéressant, j'aurais aimé plus de profondeur chez lui. Sinon, quelques nouveaux personnages font leur apparition : Prométhée qui avait l'air bien intéressant, Démeter, Perséphone, May Castellan mère de Luke, la déesse du foyer Hestia ; des revenants : Rachel Dare, Nico di Angelo pour mon plus grand plaisir car au final il est très attachant comme personnage, intéressant et sympathique, Thalia Grace fille de Zeus, quelques dieux comme Poséidon, Hermès, Hadès ou Dionysos, quelques sang-mêlés de la Colonie comme Silena Beauregard, fille d'Aphrodite, Charles Beckendorf, fils d'Héphaïstos, Clarisse fille d'Arès, les jumeaux Alatir, Travis et Connor, fils d'Hermès à qui j'ai trouvé un air de ressemblance avec les jumeaux Weasley. Et puis bien-sûr comme toujours Percy, Annabeth, Tyson et Grover. J'ai surtout pris plaisir à suivre les jumeaux Alatir, et Percy et Nico, j'ai aimé les voir se rapprocher, je crois que c'est l'un de mes duos préférés.


Et si j'ai mieux supporté Annabeth que par rapport au tome 4, c'est Clarisse qui m'a le plus agaçé [ mademoiselle refuse de se battre à cause de son orgueil démesuré, à cause d'une chose futile, d'une simple bagarre avec les fils d'Appolon, elle m'a vraiment tapé sur les nerfs, et le fait qu'elle décide à la toute fin de venir se battre n'excuse en rien, pour moi, son comportement. Si elle n'avait pas été si butée, Silena serait peut-être encore en vie, qu'elle ait été l'espionne ou pas ] mais bon, en même temps, je n'ai jamais aimé ce personnage. Et si je regrette le manque de Grover et de Tyson, j'ai aimé retrouver Poséidon (on découvre son palace sous-marin, un peu Triton et Amphitrite), Hadès (c'est une ordure et je le trouve cruel avec son fils, mais je le trouve très attirant comme personnage surtout qu'on en apprend plus sur son passé avec Maria di Angelo et leurs enfants, Nico et Bianca ; et les scènes de ménage quand sa belle-mère Démeter est présente, en présence de Perséphone... divertissant !), Dionysos et Hermès qu'on voit souvent puisqu'on en apprend plus sur son fils, Luke Castellan, son passé, May Castellan et ses 'dons', on en sait plus sur le pourquoi du comment, je trouve que May faisait pitié, au final Luke est [ plus vu comme un anti-héros, une figure 'tragique', déchue. De toute façon, il ne faisait pas un méchant très convainquant, et je ne le vois plus en gentil bien qu'il est revenu à la raison à la fin et a accompli la prophétie qui le concernait en fin de compte ] Donc une panoplie de personnages, de nouvelles révélations pour mieux garder le lecteur attentif, des réponses données à nos questions.


L'histoire est bien-sûr plus sombre que par rapport aux tomes précédants. Logique, c'est le grand final, la bataille finale entre le bien et le mal, un combat déterminant. Les personnages ont mûri et pour certains, l'évolution est intéressante, je vois enfin quelques réactions adultes, un peu plus de profondeur mais pas assez à mon goût pour d'autres personnages/élèments. L'humour est toujours présent mais pour les batailles, j'aurais aimé moins de phrases se voulant humoristiques, c'est la guerre que diable ! Un peu de tension, de sérieux enfin ! L'avantage est qu'au moins, le tome est bourré d'action, il n'y a pas de temps mort, il y a plein de rebondissements, on a donc pas le temps de s'ennuyer. J'ai cependant trouvé que l'auteur facilitait un peu les choses pour les héros [ les nombreuses visions de Percy, les méchants peu menaçants pour moi, le méchant qui se retourne contre Cronos et le tue, au final la prophétie ne concernait pas Percy mais Luke, donc Percy peut rester en vie, enfin de ce côté-là j'vais pas me plaindre car j'aime beaucoup Percy (même s'il apparaît n'avoir aucun défaut ce qui est dommage quand même, un héros parfait... c'est pas ça), les Arès qui boudaient et qui finalement changent d'avis pour aider les héros... ] pas d'interventions directes des dieux, ce qui m'a déçu, j'ai eu l'impression qu'ils étaient des incapables, à se relier trop sur les demis-dieux, et à combattre ailleurs sans voir leur toute-puissance. Ce sont des Dieux enfin ! J'ai trouvé certaines scènes trop prévisibles [ dont le... euh... "tant attendu" baiser entre Percy et Annabeth. Désolée, ce couple ne me fait ni chaud ni froid ! Rachel le nouvel Oracle, des méchants se rangent dans le camps des gentils au moment critique, Cronos détruit de la main de Luke... ]. Néanmoins, malgrè ces quelques points noirs, j'ai aimé ce tome, c'est un bon divertissement, le style est toujours simple et est vite à lire, on apprend de nouvelles choses sur la mythologie... bref, toujours un plaisir de se replonger dans cet univers. J'ai aussi bien aimé la demande de Percy aux dieux concernant leurs enfants sang-mêlés. Je suis aussi déroutée par le fait que les derniers chapitres laissent présager une nouvelle saga, Les Héros de l'Olympe, dont le tome un est sorti l'an dernier aux Etats-Unis, je ne pense pas la lire, ça ne me dit franchement rien et je préfère laisser Percy Jackson là (de toute façon, la nouvelle série se centre sur de nouveaux personnages). Bref, bref, j'ai aimé ce dernier tome malgrè tout, et j'annonçe d'ores et déjà le bilan général.


Bilan de la saga :  C'est une bonne série jeunesse, proposant le mélange séduisant du monde moderne et de la mythologie grecque, ce qui apporte un aspect très intéressant à l'histoire, l'auteur a trouvé-là un bon moyen de nous faire (ré)apprendre les mythes antiques. Le style est assez oral, parfois familier, l'humour et l'action sont toujours au rendez-vous, nous avons une panoplie de personnages pouvant s'avérer intéressants (je cite dans mon top 5 : Percy, Nico, Hermès, Poséidon, Dionysos [pas dans l'ordre]), certes on peu, pour certains, trouver le style enfantin, et c'est vrai que ça peut poser problème, mais c'est une saga jeunesse. J'ai trouvé, au bout de cinq tomes, que c'était une série sympathique, divertissante et pouvant se révéler intéressante et attirante sous certains aspects et même personnages, pour ma part, moi l'éternelle fan d'Harry Potter qui compare toutes les sagas jeunesses qu'elle lit à HP, j'ai pensé que plus d'approfondissement pour certains élèments (et personnages) et plus de 'sérieux' auraient été la bienvenue pour apporter des points agréables à l'histoire, et la rendre plus crédible. Mais une bonne série jeunesse pour moi. Pas un coup de coeur, mais des lectures fort sympathiques.


Extrait : 

- Ha ! s'est écriée la dame plus âgée. Je t'avais prévenue, ma fille. Cet Hadès est une fripouille. Tu aurais pu épouser le dieu des Médecins ou celui des Avocats, mais non... ! Il a fallu que mademoiselle goûte à la grenade.
- Maman...
- Et se retrouve coincée aux Enfers !
- Maman, s'il-te-plaît...
- Et maintenant que le mois d'août est arrivé, es-tu remontée à la maison comme tu étais censée le faire ? Est-ce qu'il t'arrive de penser à ta pauvre maman toute seule sur terre ?

7
. Ma prof de maths me fait planer.

Par Raison-et-sentiments le Vendredi 18 mars 2011 à 16:57
Je n'ai pas lu ton avis en détails et surtout pas les spoiler invisibles, mais juste pour te dire qu'en mai chez Albin Michel Wizz ils sortiront une nouvelle série de l'auteure si j'ai bien compris et qui reprend certains personnages de Percy Jackson : Héros de l'olympe que ça s'appelle je crois.

Ouioui et je sais que je dois lire le un ... et je sens que là j'ai envie alors surement la semaine prochaine :)
Par Nienor le Vendredi 18 mars 2011 à 20:17
Mouais, c'est loin de valoir un Harry Potter à mon avis ! ^^
J'ai entendu parler de la nouvelle saga aussi, je ne la lirais pas mais je viendrais voir tes avis si tu te décides à les lire. :)
Par petitelunesbooks le Vendredi 18 mars 2011 à 20:38
tu as raison, mieux vaut être prudente (pas comme moi xD), de toute façon, je suis sûre d'avoir (invonlontairement hein !) spoilé même hors des crochets des spoilers invisibles.

J'ai entendu parler de la nouvelle saga en parallèle avec Percy Jackson, Les Héros de l'Olympe, mais pour l'instant ça ne me dit rien du tout, ça ne me tente pas. Peut-être que j'essayerais de feuilletter quand ça sortira mais bon...

Prends ton temps pour le tome 1, surtout si tu préfères lire d'autres livres avant :)
Par petitelunesbooks le Vendredi 18 mars 2011 à 20:41
Aucune saga jeunesse n'arrivera à la cheville d'HP (c'est le côté fan d'HP qui parle !), certes Percy Jackson c'est bien, divertissant, agréable, drôle mais ça ne vaut pas HP :) J'adore Percy mais je préfère le sorcier à lunettes 8D

J'ai entendu aussi de la nouvelle saga depuis quelques mois, je ne pense pas la lire non plus... ou alors dans un futur trèèèèès lointain. Mais je jeterais sans doute un coup d'oeil quand le premier tome sortira chez nous.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast