petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Mercredi 29 juin 2011 à 20:30

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres2/AnitaBlakeT2.jpgAnita Blake (T.2) Le cadavre rieur - Laurell K. Hamilton.

o0o

'See these eyes so green
I can stare for a thousand years
Colder than the moon
It's been so long.'

- Cat people, David Bowie -

Anita Blake (T.1) Plaisirs coupables.
Anita Blake (T.3) Le cirque des damnés.
Anita Blake (T.4) Lunatic Café.
Anita Blake (T.5) Le squelette sanglant.


Emprunt médiathèque.
/ ! \  Fang's addict challenge / ! \


Quatrième de couverture : 

Savez-vous ce que c'est qu'une "chèvre blanche"? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner ! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires...


Mon avis : 

Je me suis remise à Anita Blake, depuis le temps que je voulais reprendre la lecture de ces tomes, et j'avais bien besoin d'une lecture-détente ces jours-ci et j'en ai encore besoin (c'est pourquoi le tome 3 est déjà dans la PAL), et si j'ai eu franchement du mal à me replonger dans les aventures d'Anita Blake, au final, il s'est avéré que ce tome était juste ce qu'il me fallait. Une lecture divertissante, pas casse-tête, sympathique, je commençe à m'attacher à cette série, pas autant que Mercy Thompson car Anita Blake a ses défauts mais avec deux tomes de lus déjà, je trouve cette série plutôt sympathique dans l'ensemble.

Ce second tome est intéressant, plus que le premier, tout d'abord parce que l'auteur exploite plus l'autre boulot d'Anita, son rôle de réanimatrice de morts/zombies, plus que son côté Exécutrice de vampires. En effet, son don pour relever les morts attise l'intérêt d'un homme riche en fauteuil roulant, sans scrupule nommé Harold Gaynor qui cherche quelqu'un pour réanimer un mort, un zombie pour que celui-ci exécute ses ordres. Et le mort qu'il veut relever est enterré depuis plus de 200 ans, et une telle antiquité requiert un sacrifice humain pour le réveiller. Seulement, et malgrè la grosse somme que lui propose Gaynor, Anita refuse cette demande. Si elle est prête à sacrifier des animaux pour relever un zombie ou deux, il est hors de question de tuer un être humain. Et plus Gaynor insiste, plus Anita refuse. Et le service demandé par ce riche homme n'est que le cadet des soucis d'Anita qui apprend qu'une famille aurait été assassinée par un tueur pas si humain que ça, sans compter le maître-vampire Jean-Claude...

Donc, ce tome est intéressant car d'une part, on en apprend un peu plus sur le passé d'Anita et ses pouvoirs, un peu de sa famille et ses dons pour le vaudou ou plus exactement son don de réanimatrice de zombie, elle est capable de relever les morts mais puisque dans le premier tome, on ne savait pas grand chose sur Anita et on se centrait plus sur son rôle d'Exécutrice, donc ici on en apprend plus sur l'héroïne et c'est agréable, enfin on peut mieux s'attacher à l'héroïne, elle nous est rendue encore plus humaine. Certes, elle semble un peu Wonder-Woman, mais elle a des excès d'humanité qui la rendent très touchante et sympathique, comment être insensible face à certaines scènes terribles, voire macabres, morbides quand Anita doit inspecter des scènes de crime où un zombie serait le tueur. Ce sont des scènes assez macabres, surtout avec certains détails, ça rend presque malade, insupportable, une véritable boucherie, je déconseille aux âmes sensibles. Pas que l'on retrouve souvent ce genre de scène, juste deux ou trois fois, merci bien. Et malgrè toutes ses mésaventures, elle parvient à rester humaine, ou à avoir son humour, parfois gentiment moqueur. Cet humour est le bienvenu pour alléger l'atmosphère. Surtout après toutes les scènes gores (les descriptions de cadavres déchirés, les rituels sanglants du vaudou...), mieux vaut avoir le coeur accroché !

Anita est une femme d'action, rien d'étonnant donc à ce que, même pas le premier chapitre démarré, Anita ait déjà frôlé la mort et qu'une partie de l'intrigue est mise sur les rails. Au moins, ça donne pas le temps de s'ennuyer même si j'ai eu du mal à m'accrocher à l'histoire, mais c'est surtout dû au fait que ça faisait un an que je n'avais plus lu Anita Blake et donc ce fut moins évident pour moi de me replonger dans l'univers, mais une fois accroché, ce tome se lit tout seul. Mais j'ai noté, avec une surprise agréable, que contrairement au premier tome, l'auteur s'était améliorée au niveau des descriptions, car si les dialogues ont toujours une grande place, il y a plus de descriptions et même d'introspections de l'héroïne, on se plonge mieux et plus souvent dans sa tête, ses pensées... L'enquête m'a intéressée, elle est complexe, intéressante, plus recherchée. On se penche plus sur les zombies et le vaudou et c'est intéressant car c'est un thème que je ne retrouve pas souvent, pour ne pas dire rarement, dans la littérature.

Le choix des personnages est aussi intéressant, une prostituée handicapée Wanda, une reine du vaudon effrayante et puissante Dominga Salvador - qui a été un personnage intéressant, surtout dans le sens où elle est ce que Anita pourrait être si elle passait du côté obscur de la Force - toujours le patron et le collègue d'Anita : Bert et Dophl, et si les vampires sont assez absent de ce tome, il y a toujours Jean-Claude, le maître vampire de la ville, pour pointer le boût de ses canines. On peut lui reprocher d'être trop collant face à Anita mais j'attendais ses apparitions. Loin d'atteindre le charisme et la perfection d'Eric Northman (True Blood/La Communauté du Sud), il se présente bien comme étant un vampire prometteur, séduisant, attirant, dangereusement mortel et beau il faut l'admettre. Et si j'ai encore du mal à me faire à ce nom, j'aime ce personnage qui aime, visiblement, courir après Anita. Je suis vraiment curieuse, j'ai hâte de savoir ce que va donner cette relation étrange, comment elle va évoluer au fil des tomes.

Petit détail qui ma frappé : les nombreuses mentions aux baskets Nike. L'auteur est-elle une addict de cette marque ou a-t-elle été sponsorisée par Nike ? Car les Nike sont mentionnées souvent, car Anita a des Nike blanches et elles sont confortables, mais quand elles sont blanches, c'est pas pratique pour les scènes de crime sinon le sang va s'en imprégner, donc vaut mieux porter des Nike noires... moi, je me serais juste contentée de parler de baskets sans mentionner de marque en particulier, parce que sinon ça fait... publicitaire ! De petits détails peut-être, mais dont je me souviens encore ! Mais sinon, j'ai appréçié l'humour d'Anita, sa sensibilité, ses peluches pingouins qu'on retrouve comme au premier tome, ses réponses au tac-au-tac, sa relation avec le vampire Jean-Claude...

Il y a certes un peu trop d'action, des scènes assez horribles, des combats violents, et le coup de pub pour Nike un peu trop flagrant, je commençe à aimer cette série, surtout qu'on ne tombe pas dans les scènes de sexe (pas encore ?), on se contente d'enquête, combat, action, créatures surnaturelles, et quelques piques par-ci par-là avec le beau vampire de la ville, JC... donc malgrè les petits défauts, j'ai bien aimé ce tome qui m'a offert une lecture bien sympathique et qui détent.


/ ! \  29 Juin 2011 : deux ans que je suis sur Cowblog, ça se fête !  / ! \

Extrait : 

- Vous êtes une salope amorale.
- Et toi,
chica, tu dois apprendre à respecter tes aînés.
- Le respect, ça se gagne.
- Je vais te rappeler pourquoi les gens ont peur du noir, Anita Blake. Je veillerai à ce que tu reçoives de la visite, une nuit. Une nuit bien noire où tu seras sagement endormie dans ton lit. Quelque chose de maléfique s'introduira dans ta chambre. Je gagnerai ton respect, si c'est ce que tu veux.
J'aurais dû avoir peur, mais ça n'était pas le cas. Trop en colère pour ça ! (...)
- Vous pouvez forcer les gens à vous craindre,
Senora, mais pas à vous respecter.
- Nous verrons bien. Appelle-moi après avoir reçu mon cadeau. Je te l'enverrai très bientôt
.

Chapitre 6.

Par Raison-et-sentiments le Vendredi 1er juillet 2011 à 12:14
:)
On a des lectures jumelles !
J'ai terminé le sept hier et franchement c'est sympa, l'histoire évolue, un peu comme dans ce volume-ci avec Dominga.

Et au fait ... BON ANNIVERSAIRE BLOGUESQUE !
Par Nienor le Vendredi 1er juillet 2011 à 20:55
Bon anniversaire aussi !! =D Encore de merveilleuses années bloguesques à venir j'espère. :)

(Ca me fait penser que j'ai sans doute oublier l'anniversaire de mon blog, hum... ^^)

Pour ce qui est d'Anita Blake, ça ne me tente décidément toujours pas, malgré vos avis globalement positifs.
Par petitelunesbooks le Samedi 2 juillet 2011 à 12:37
déjà au tome 7 ? wouah, tu es une lectrice rapide, tu lis Anita Blake jusqu'à ce que ça te gonfle :p ? Remarque, moi-aussi j'en profite, j'en ai pas encore marre alors je me plonge dans le troisième volume, autant faire durer le plaisir avant que je me lasse :)

Techniquement, l'anniversaire de mon blog est le 10 avril, ça va juste faire deux ans qu'il a déménagé sur Cowblog... on pourrait considérer que c'est un second anniversaire x) Merci sinon !
Par petitelunesbooks le Samedi 2 juillet 2011 à 12:39
Merci, merci, mon blog devient un grand garçon et je suis toute fière :) et le tien, d'anniversaire de blog, ça tombe quand déjà ?

Anita Blake, soit on aime, soit on aime pas, tu te décideras quand ça te tenteras, rien ne presse. Tu as déjà tenté de la bit-lit au fait ?
Par Nienor le Samedi 2 juillet 2011 à 13:56
Après vérification, l'anniversaire du blog, c'était le 25 juin dernier... Ben tant pis hein. ^^

Pour la bit-lit, j'ai lu le premier tome de La communauté du sud (mais tu connais mon avis sur le livre :p) et je n'ai pas retenté depuis. Je veux lire Mercy Thompson mais la médiathèque ne l'a pas (ils sont pas très bit-lit et puis, ils n'ont que des grands formats... ils sont juste sortis en Milady non ?). De toute manière, ça fait un moment que je n'ai rien acheté, ce serait l'occasion. :)
Par petitelunesbooks le Samedi 2 juillet 2011 à 15:45
bon ben... bon anniversaire bloguesque en retard !!
Mercy Thompson sort dans les éditions Milady mais aussi chez les éditions France Loisirs, en un peu plus grand format mais aussi un peu plus cher que Milady je crois... mais si tu veux tenter Mercy Thompson cet été, je t'encourage vivement !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast