petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Lundi 10 mai 2010 à 16:38

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/Les100ansdeDracula.jpg
Les cent ans de Dracula - Barbara Sadoul et Collectif.

o0o

Les auteurs :

Johann Wolfgang von Goethe, (1749 - 1832), était un poète, romancier, dramaturge, théoricien de l'art et homme d'état allemand, notamment célèbre pour son Faust.

John William Polidori, (1795 - 1821), était un écrivain italo-anglais auquel on lui attribue la paternité du vampirisme dans la littérature suite à sa nouvelle The Vampyre, parue en 1819.

Pierre Jules Théophile Gautier, ou tout simplement Théophile Gautier, (1811 - 1872) était poète, romancier, peintre et critique d'art français.

Francis M. Crawford, (1854 - 1909) était un écrivain américain, célèbre pour ses nouvelles se déroulant en Italie.

Abraham Stoker, ou bien Bram Stoker, (1847 - 1912), était un écrivain irlandais rendu célèbre grâce à son Dracula.

Claude Askew est resté célèbre pour avoir écrit de nombreuses nouvelles.

Raymond Marie De Kremer, (1887 - 1964), était un écrivain belge bilingue. Il écrivit en français sous le pseudonyme Jean Ray, et en néerlandais sous le nom de John Flanders.

Howard Phillips Lovecraft, souvent abrégé en H.P Lovecraft, (1890 - 1937), était un écrivain américain, connu pour ses récits d'horreur et de science-fiction.

Quatrième de couverture :

"Sur son cou et sa poitrine on voyait des traces de sang, et sa gorge portait les empreintes des dents cruelles qui avaient ouvert ses veines..."

Minuit. L'heure où les ténèbres recouvrent le monde... L'heure du vampire ! Oh ! Bien souvent, on ne le voit pas. Mais la pâleur morbide de ses victimes et les deux points rouges qu'elles portent dans le cou signalent son terrible passage. Depuis un siècle, le comte Dracula n'a cessé d'enflammer les imaginations. Son élégance froide et raffinée fascine. Hélas ! Condamné à l'éternelle solitude, il doit, pour survivre, se nourrir chaque nuit de sang frais !

Pour fêter les cent ans du plus célèbre d'entre eux, huit vampires sont ici réunis. Huit nouvelles (dont une, inédite, de Claude Askew) sous la plume inspirée des plus grands maîtres du genre : Goethe, Polidori, Gautier, Crawford, Stoker, Jean Ray et Lovecraft...


Mon avis : 

Un très bon recueil sur le thème du vampirisme, toujours à la mode aujourd'hui. Je suis contente d'avoir trouvé ce petit livre, maintenant, il ne me reste plus qu'à trouver La Solitude du Vampire, un autre recueil de nouvelles sur les vampires, présenté aussi par Barbara Sadoul.

J'ai trouvé cette introduction sur les vampires dans la littérature au XIXéme siècle intéressante, on en découvre un peu plus sur l'impact du vampirisme dans la littérature, dans le fantastique, en plein XIXe siècle qui est une période que j'aime beaucoup (Aah, Oscar Wilde, Conan Doyle, l'Angleterre Victorienne, le Vampirisme...)

J'ai aimé lire toutes les nouvelles, ce fut un véritable régal. Ca m'a fait plaisir de lire des histoires de vampires où il n'y avait pas de jeune et jolie héroïne, discrète et amoureuse d'un beau garçon, ténébreux et mystérieux qui se révèle être un vampire, histoire que l'on retrouve souvent aujourd'hui, j'ai bien du mal à sympathiser avec les vampires modernes (sauf ceux d'Anne Rice, ceux-là sont une exception, et Anne Rice écrit divinement bien !), et donc me plonger en plein coeur du XIXe siècle, dans les nuits profondes, sous la menace d'un vampire ou d'une créature paranormale, extraordinaire qui aspire la vie des autres, le style des auteurs de cette époque particulière, ce monde noir, étrange, poétique, violent, tourmentés par les vampires, âmes damnées et tourmentées, vouées à la vie éternelle.

08 histoires rapidement englouties, certaines mieux que d'autres, mais pas vraiment de deception. Nous avons un long poème en vers : La fiancée de Corinthe, avec une femme vampire. Le Vampire (ou The Vampyre) considéré comme l'un des premiers textes sur le vampirisme, j'ai souffert avec le personnage que l'on croyait fou. La Morte Amoureuse, que j'ai lu rapidement tant j'ai adoré, encore une fois, une femme vampire. L'invité de Dracula, que je connaissais déjà car il était en supplément dans mon livre de Dracula, de Bram Stoker. Car La Vie Est Dans Le Sang, que j'ai adoré et relu plusieurs fois, elle m'a appé, c'était passionnant ! Puis Le Gardien du Cimetière, tout aussi bien, on accroche à l'ambience et en l'histoire en elle-même mais je regrette que ce ne soit pas plus long et plus développé. Dommage, dommage. Les autres histoires : La Maison Maudite et Aylmer Vance et le Vampire sont aussi intéressantes à lire (mais je proteste au sujet de la fin d'Aylmer Vance, non mais c'est quoi cette fin pour le vampire ??)

Enfin bref, des nouvelles qui valent la peine d'être lues pour la plupart car elles sont bien écrites, elles sont intéressantes, passionnantes, et que si vous aimez les vampires (il y a aussi des femmes vampires, ce qui fait un changement agréable), et l'ambiance noire du XIXe siècle et du fantastique/surnaturel : foncez vite lire ce recueil !!

Extrait : 

Pourquoi les morts m'auraient-ils fait peur ? Les vivants m'avaient tant fait souffrir. Pouvaient-ils être plus méchants que ces derniers ?

Le Gardien du Cimetière, de Jean Ray.

Par Raison-et-sentiments le Mercredi 12 mai 2010 à 12:11
Mes préférés sont Le gardien du cimetierre et La morte amoureuse, je les ai dévoré tout comme toi :D L'autre recueil que j'ai lu le mois dernier est vraiment tout aussi bien, même si deux-trois ne sont pas top top.
Par petitelunesbooks le Mercredi 12 mai 2010 à 20:32
Oui, ces deux-là sont bien ^.^
Je crois que tu as la critique de La Solitude du Vampire, j'espère quand même le trouver, surtout que certains noms d'auteurs ne me disent rien du tout...
Par Dame-Meli le Dimanche 30 mai 2010 à 13:26
Il me semble que je l'ai vu l'autre jour d'occasion dans la librairie que je fréquente. J'ai hésité mais... peut-être que je me laisserai tenter la prochaine fois, s'il est toujours là ! :)
Par petitelunesbooks le Dimanche 30 mai 2010 à 14:21
Oui, oui, laisse-toi tenter, certains textes valent le coup d'oeil. Et puis, si on aime les vampires, surtout ceux du XIXe siècle...
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast