petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Jeudi 21 avril 2011 à 20:11

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres2/FaustbyMarlowe.jpgLe docteur Faust - Christopher Marlowe.

o0o



L'auteur :


http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/ChristopherMarlowe.jpg

Christopher Marlowe, ((baptisé le) 26 février 1564 - 30 mai 1593), est un dramatruge, poète et traducteur anglais. Il est le tragédien élisabéthain le plus connu après Shakespeare et est le père fondateur du dramé élisabéthain.



Quatrième de couverture : 

Le Docteur Faust est une oeuvre à part, complexe et ambiguë. Son héros, un intellectuel doublé d'un homme d'action, signe un pacte avec le diable qui le conduit à la damnation. Ambitieux, Faust n'hésite pas à transgresser, les limites de la condition ordinaire, mais il incarne aussi l'homme qui doute : c'est un rebelle qui clame Son athéisme et sa différence dans un monde de conventions et de calculs hypocrites.


Mon avis : 

L'an dernier, j'ai étudié le mythe du docteur Faust, et les deux principales oeuvres à lire étaient deux adaptations de ce mythe par deux écrivains : Goethe et Marlowe. Fidèle à moi-même, j'ai lu les deux livres bien après les cours de ce semestre, je suis incorrigible mais que voulez-vous, on se refait pas -_- (pour ma défense, je dirais avoir toujours detesté lire sous la contrainte des cours même si certaines oeuvres des différents programmes scolaires que j'ai pu avoir étaient de belles découvertes)

Alors, comme pour la version de Goethe, l'adaptation du mythe est sous forme de pièce de théâtre, bien que cela ne me gêne pas, moi qui m'était décidée à lire plus de théâtre et de classique, et le mythe de Faust m'ayant toujours intéressée (... depuis ma découverte du manga Black Butler où je voulais découvrir les démons et les pactes dits faustiens dans la littérature), ce livre a été lu juste après le Faust de Goethe, je voulais lire plus de Faust, de Mephistopheles, de leur pacte, de leurs 'aventures', alors je me suis attaquée à la version de Marlowe, plus longue. Alors, alors, verdict ?

Petit rappel de l'histoire : Faust est un médecin-scientifique, un intellectuel plein d'ambition, ayant soif de savoir, de découvrir bien plus. Ici, il invoque Méphistopheles, démon des enfers, et passent un pacte. La satisfaction des désirs de Faust contre son âme qu'il donnera à Mephisto lorsque le pacte touchera à sa fin. Je n'en dit pas plus. Le côté positif est que l'histoire n'est pas un simple copier-coller de la version de Goethe, bien que l'histoire de Marlowe soit la plus ancienne. Et c'est bien que les deux histoires soient différentes, l'idée de base est la même (Faust rencontre le démon Mephistophélès et ils concluent un pacte), mais les deux histoires se déroulent de façon différente. Alors que dans la version de Goethe, nous avons de magnifiques monologues, la présence de Marguerite, jeune fille dont Faust est épris, pas trop de personnages en déhors de Faust, Mephisto et Marguerite, un Faust quelque peu répugné de Mephisto qui le pousse à pêcher et un prologue en vers tout simplement sublime. Dans la version de Marlowe, l'histoire est un peu plus longue, enfin si je peux parler d'histoire, je ne pense pas que l'on retrouve une intrigue en particulier, c'est un peu brouillon car on se contente juste de suivre le docteur Faust qui voyage avec Méphistophélès (le personnage le plus intéressant :p), jouant parfois quelques tours/farces comme celle jouée pour se moquer du Pape, Faust s'étant déplacé à Rome exprès pour cela. Nous avons plus de personnages, revenant constament dans les scènes, comme les personnifications des sept péchés capitaux.

Ce fut une lecture agréable, j'ai pris plaisir à retrouver les personnages de Faust, Méphistophélès et découvrir d'autres, bien que les Faust et Mephisto de Marlowe ne soient pas ceux de Goethe (ouioui, je compare souvent les deux, il faut croire que ma préférence va au Faust de Goethe xD), j'ai pris plaisir à les suivre, et puis ça m'aurait embêté si les deux versions se ressemblaient trop. Ca m'a fait un peu bizarre au début que Faust parle de lui à la troisième personne mais j'ai fini par m'habituer. Ce fut une lecture agréable et divertissante, une bonne pièce de théâtre où j'ai pris plaisir à suivre Faust et Mephistophélès durant leur pacte. Bref, bref, bref, j'ai beaucoup aimé, et ce n'est pas chose aisée que de me faire aimer une pièce de théâtre. Une petite chose à dire concernant mon édition (GF Flammarion), j'ai trouvé intéressant cette version bilingue, et j'ai parfois lu des extraits en anglais de cette oeuvre, mais suivant majoritairement en français, c'est toujours intéressant de découvrir la version originale, mais par contre, je reprocherais ceci : quand des mots latins se glissent dans le récit, ils sont numérotés, donc tout naturellement je regarde en bas de page ou en fin de livre pour découvrir la traduction, et que vois-je ? Rien, que nenni ! Comment je suis supposée savoir la traduction, moi qui suis nulle en latin malgrè toute ma bonne volonté ? Et le latin étant une langue morte, pas évident de traduire toutes ces phrases correctement. Voilà, c'était ma petite deception, peut-être aurais-je du lire l'oeuvre sous une autre édition... peut-être tenterais-je une relecture un jour...

Extrait : 

Moi, Jean Faust de Wittenberg, Docteur, fais par la présente don de mon corps et de mon âme à Lucifer, prince de l'Orient et à Méphistophélès, son ministre. En outre, le terme de vingt-quatre années une fois expiré, et sous réserve du respect des articles sus-mentionnés, je leur donne tout pouvoir pour venir chercher ledit Jean Faust, corps et âme, chair et sang, pour l'emmener en leur demeure, où qu'elle se trouve.
Fait par moi, Jean Faust
.

Acte II, scène 1.

Par Nienor le Samedi 23 avril 2011 à 21:08
Ah les éditions... Pourquoi mettre des notes si c'est pour ne pas les mettre après ? -_-'
Je ne connaissais que de nom, mais ça m'a ma foi l'air fort intéressant, je note !
Par petitelunesbooks le Samedi 23 avril 2011 à 21:24
en effet, je vois des mots latins numérotés, mais pas de notes ou de traduction -_-
C'est une oeuvre bien sympathique, et si tu arrivais à te procurer et lire le Faust de Goethe, ce serait aussi bien car les deux oeuvres sont très bien, surtout celle de Goethe avec les beaux monologues, Matilda pourrait le confirmer ! D'ailleurs, celle de Goethe est plus courte, me semble-t-il, et meilleure, enfin ce n'est que mon avis...
Par Nienor le Samedi 23 avril 2011 à 21:36
Une dizaine d'exemplaires du Faust de Goethe à la médiathèque... je devrais pouvoir me le procurer ! ^^
Je le lirai donc avant. :)
Par petitelunesbooks le Samedi 23 avril 2011 à 22:10
tu me flattes à suivre mes conseils :) (comprends que je n'ai pas l'habitude), mais j'espère que le Faust de Goethe te plaira, comme Matilda et moi avons adoré :)
Par Nienor le Samedi 23 avril 2011 à 22:26
Bien sûr que je suis les avis de mes blogolectrices préférées !
J'espère pouvoir le lire cet été. ;)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast