petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Mardi 12 mai 2009 à 17:31

 
http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/UnChantdeNoel.jpgA Christmas Carol / Un Chant de Noël - Charles Dickens.

o0o

'Un vieux grincheux, un fantôme qui revient d'entre les morts, Noël, et trois esprits.'

L'auteur :

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/dickens2.jpg
Charles Dickens, (7 février 1812 - 9 juin 1870), était un romancier britannique.
Il compte parmi les écrivains anglais les plus populaires du XIXéme siècle, ses oeuvres sont régulièrement rééditées.
Parmi ses ouvrages les plus célèbres, on peut citer David Copperfield ou encore Oliver Twist.

Lecture en ligne (VF) ici et (VO) ici.


Résumé de la quatrième de couverture :  In October 1843, Charles Dickens-heavily in debt and obligated to his publisher-began work on a book to help supplement his family's meager income. That volume, A Christmas Carol, has long since become one of the most beloved stories in the English language. As much a part of the holiday season as holly, mistletoe and evergreen wreaths, this perennial favorite continues to delight new readers and rekindle thoughts of charity and good will nearly 150 years after it was first published. With its characters exhibiting many qualities-as well as failures-often ascribed to Dickens himself, the imaginative and entertaining tale relates Ebenezer Scrooge's eerie encounters with a series of spectral visitors. Journeying with them through Christmases past, present and future, he is ultimately transformed from an arrogant, obstinate and insensitive miser to a generous, warm-hearted and caring human being. Written by one of England's greatest and most popular novelists, A Christmas Carol has come to epitomize the true meaning of Christmas.

Mon résumé :  Ebenezer Scrooge n'est pas vraiment une personne sociable. La politesse et gestes amicaux des autres, il n'y accorde aucune importance. Il est froid comme l'hiver et n'hésiterait pas à faire travailler ses employers le jour de Noël s'il le fallait ! Ce vieil homme vit seul chez lui depuis la mort de son collaborateur Jacob Marley, tout aussi froid et mauvais que Scrooge lui-même ! Il n'y a aucun moyen de le changer, cet homme-là ! Aucun moyen, vraiment... ?
Et si, la nuit de la veille de Noël, Ebenezer Scrooge recevait une visite inattendue ? Ou même trois ? Trois esprits, en plus de son compagnon décécé Marley qui ont décidé de lui montrer ce qu'il risquerait de se passer si Scrooge continuait à être un si affreux personnage envers autrui...


Mon avis :  Un classique, bien-sûr, mais un classique qu'on lit et relit toujours avec plaisir. C'est la première oeuvre de Dickens que je lis, mais je serais bien tentée d'essayer d'autres livres de cet auteur (je pense notamment à Oliver Twist, l'un de ses romans les plus célèbres). Que dire de plus ? C'est un livre pour enfant, un grand classique avec une morale, une leçon de vie. C'est plein de bons sentiments, surtout vers la fin, qu'on pourrait trouver niais mais moi, ça ne m'a pas dérangée, j'ai bien aimé ce livre que ma professeur d'anglais de première nous a fait découvrir et étudier (en anglais, of course. Bien que je pourrais toujours essayer de lire un jour la VF) pendant la période d'hiver (novembre/décembre). J'ai bien aimé, en plus c'était court et je peux enfin comprendre pourquoi Watson appelle Holmes 'Scrooge' parfois !!

Extrait :  The door of Scrooge's counting–house was open that he might keep his eye upon his clerk, who in a dismal little cell beyond, a sort of tank, was copying letters. Scrooge had a very small fire, but the clerk's fire was so very much smaller that it looked like one coal. But he couldn't replenish it, for Scrooge kept the coal-box in his own room; and so surely as the clerk came in with the shovel, the master predicted that it would be necessary for them to part. Wherefore the clerk put on his white comforter, and tried to warm himself at the candle; in which effort, not being a man of a strong imagination, he failed.
"A merry Christmas, uncle! God save you!", cried a cheerful voice. It was the voice of Scrooge's nephew, who came upon him so quickly that this was the first intimation he had of his approach.
"Bah!", said Scrooge. "Humbug!"

Chapter one. Marley's Ghost.

Par Code Promo Uber Taxi le Samedi 5 septembre 2015 à 22:24
Avez vous un lien pour que je puisse télécharger l'article en PDF ?
Par dépannage serrurier paris 15 le Lundi 7 septembre 2015 à 5:54
Excellent article je vous soutient .
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast