petitelunesbooks

« There is more treasure in books than in all the pirate’s loot on Treasure Island. »

Samedi 27 décembre 2008 à 16:00

 
http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/HarryPotterT4.jpgHarry Potter (T.4) La coupe de feu - JK Rowling.

o0o


'In the dark of the night, terror will strike her
In the dark of the night, evil will brew
Soon, she will feel that her nightmares are real
In the dark of the night, evil will find her.'

- In the dark of the night, Anastasia soundtrack -



Harry Potter (T.1) L'école des sorciers. / Harry Potter (T.2). La chambre des secrets. / Harry Potter (T.3) Le prisonnier d'Azkaban. / Harry Potter (T.5) L'ordre du Phénix. / Harry Potter (T.6) Le prince de sang-mêlé. / Harry Potter (T.7) Les reliques de la mort. / Les contes de Beedle le Barde. / Les animaux fantastiques. / Le Quidditch à travers les âges.



Quatrième de couverture : 

Harry Potter a 14 ans et il entre en 4ème année au collège de Poudlard. Une grand nouvelle attend Harry, Ron et Hermionne à leur arrivée: la tenue d'un tournoi de magie exceptionnel entre les plus célèbres écoles de sorcellerie. Déjà, les délégations étrangères font leur entrée. Harry se réjouit... Trop vite. Il va se trouver plongé au coeur des évênements les plus dramatiques qu'il ait jamais eu à affronter.


Mon avis : 

De retour avec la chronique du quatrième tome dans lequel JK Rowling a fait fort ! Par rapport aux tomes précédents, une étape est passée, ce tome est moins enfantin, il devient plus sombre, plus sérieux et on sent à la toute fin de ce tome que quelque chose a changé et que les tomes suivant n'auront pas la même atmosphère que les trois premiers tomes. C'est vraiment dans ce tome que la vraie aventure débute et où les choses sérieuses commençent. Le début d'une période plus sombre, signée de la baguette magique de Lord Voldemort...

Le Ministère de la Magie a décidé de ré-organiser un vieux concours pour sorciers qui fut un évènement unique dans tout le monde magique, et ce concours aura lieu cette fois-ci à l'école de sorcellerie Poudlard. Ce concours pour sorciers, nommé le Tournois des Trois Sorciers, est certes dangereux (des gens y ont trouvé la mort) mais assurera à son vainqueur une gloire absolue et éternelle en plus d'une somme d'argent assez coquette), et il sera composé de trois tâches difficiles et dangereuses pour lesquelles les participants devront user de toute la force, l'agilité, l'intelligence et le courage qu'il faudra pour les réussir et gagner ainsi la coupe. Trois participants pour ce tournois uniquement, qui devront être majeurs (17 ans dans le monde des sorciers). Pour ce faire, deux autres écoles de sorcellerie viennent s'installer à Poudlard pour avoir la chance d'avoir l'un de leur élève participer à ce tournois, il s'agit d'une école venue de France nommée Beauxbâtons, et une école de Bulgarie nommée Dumstrand, réputée pour enseigner la magie noire. Des élèves s'inscrivent pour avoir la chance d'être le champion de son école, les noms sont révélés le jour J et sont ainsi sélectionnés Cédric Diggory, de Poudlard, de la maison Poufsouffle ; Fleur Delacour, une jolie jeune sorcière de Beauxbâtons ; et Viktor Krum, élève de Dumstrand mais aussi joueur de Quidditch à la renommée internationnale.

Mais voilà qu'un quatrième nom sort, un quatrième sorcier est choisi comme champion par la coupe ensorcellée... Harry ! C'est à la surprise générale qu'Harry est choisi, le concerné est tout aussi surpris ! Il n'a jamais posté sa candidature dans la coupe de feu et ne veut en aucun cas participer à ce tournois mais, les champions étant soumis par un contrat magique qu'on ne peut violer sous peine de mort, Harry n'a d'autre choix que de participer à ces épreuves que même un adulte aurait du mal à accomplir. Sirius Black, parrain de Harry, pense qu'il s'agit d'un piège : après tout, l'été dernier a vu apparaître des attaques durant une coupe du monde de Quidditch, et des évènements sombres et douteux que l'on pense liés à Lord Voldemort, pourtant réduit à néant depuis treize ans, et ses serviteurs dévoués, les Mangemorts... De gré ou de force, ce sera à Harry de participer à ces trois épreuves et d'en sortir vivant... car il semblerait que Lord Voldemort veille, préparant son coup et à reprendre le pouvoir.

C'est étrangement le livre que j'ai lu le moins de toute la saga, mais cela ne veut pas dire qu'il me plaît bien moins que les autres ou que je ne l'ai pas aimé, au contraire ! C'est un quatrième tome très réussi, qui va au-delà de mes espérences ! Il y a tant de choses qui s'y passent : plus d'action, plus de surprises et de rebondissements, de la peur, des rires, des larmes à l'état pur ! La série a pris un énorme tournant avec ce tome, l'histoire prend plus d'ampleur, elle s'assombrit, devient plus adulte. Il faut dire qu'Harry grandit, il a quatorze ans, il n'est plus un enfant, il attaque l'adolescence... pour le meilleur et pour le pire. Et oui ! Ca commençait un peu dans le troisième tome mais ici, Harry, Ron et Hermione sont bel et bien des adolescents ! Les hormones commençent à agir, Harry se rebelle de plus en plus contre les Dursley, se refusant à leur sévère autorité ; les garçons à Poudlard commençent à s'intéresser aux filles, même si la plupart du temps ils ont du mal à les comprendre, et ce pauvre Harry est tombé amoureux d'une fille, Cho Chang, qui semble avoir un faible pour Cédric Diggory, le champion de Poudlard. On remarque aussi quelques changements dans la relation entre Ron et Hermione car lorsqu'Hermione commençe à avoir son premier intérêt sentimental, Ron devient jaloux... et ne semble pas comprendre pourquoi il s'énerve quand il voit un garçon avec Hermione ! Autant dire que les scènes où, lorsqu'un bal a lieu pour Noël à Poudlard, les scènes sont divertissantes, les difficultés des garçons à essayer d'avoir une cavalière et ne sachant pas comment s'y prendre avec les filles.

Ce tome est aussi bourré en informations sur le monde des sorciers qui n'est finalement pas si parfait que ça. Le Ministère de la Magie nous est un peu plus dévoilé avec ses Aurors, des chasseurs de mages noirs et mauvais sorciers, quand on sait qu'ils refont surface dans ce tome : Voldemort reprend le pouvoir et le fait savoir à ses anciens serviteurs qui refont surface.  De par ces évènements qui mettent le monde magique en émoi, on apprend d'autres évènements qui nous permettent de mieux comprendre et d'apprendre ce qu'il s'est passé lors de la chute de Voldemort, les nombreux procès des Mangemorts, Sirius qui tente d'expliquer au Trio comment le monde magique était au moment de la toute puissance de Voldemort, les gens qui vivaient dans la peur et n'osaient plus faire confiance à qui que ce soit, des morts et des disparitions chaque jour, le ministère en émoi... On a aussi une vraie plongée dans la justice magique qui a ses injustices : on apprend que Sirius, pourtant innoçents des crimes dont il est accusé, a été jeté à Azkaban sans procès ; on savait les injustices que subissaient les loups-garous dans le tome trois, dans la quatrième c'est envers les elfes de maisons qui ne sont pas vu comme des êtres égaux, qui sont traités comme inférieurs, ils ont le pouvoir de se faire respecter par les sorciers car ils sont plus puissants qu'on ne l'imagine mais par crainte et parce qu'ils sont esclaves des sorciers depuis des lustres, ils servent docilement les sorciers, même lorsque ceux-ci sont brutaux ou injustes. Cela nous donne une occasion de revoir ce cher Dobby, l'elfe de maison du tome deux, qui se porte très bien depuis !

Le monde magique n'est donc pas parfait, le ministre de la magie lui-même montre son vrai visage en préférant croire ce que disent les journalistes, en refusant de voir la vérité en face et s'inquiètant plus de l'opinion de la presse et du public plutôt que de veiller à la bonne gestion du monde magique et à le protéger contre les mages noirs. La magie n'est pas aussi une chose belle et prodigieuse, on voit dans ce tome que les sorciers s'en servent aussi pour faire du mal aux autres, trois nouveaux sortilèges mortels faisant leur apparition dans ce tome : l'Imperio qui oblige la personne victime du sortilège à obéir à celui qui a lançé le sort, à commettre n'importe quel acte, même les plus terribles ; le Doloris, sortilège qui cause chez sa victime une souffrance terrible, si terrible que si la personne est trop longtemps soumise à ce sortilège, elle peut en perdre la raison ; et enfin l'Avada Kedavra, sortilège de la mort. Les temps sont sombres, très sombres, on sent de plus en plus, au fur et à mesure qu'on avançe dans la lecture la présence de Voldemort qui semble être prêt à reprendre le pouvoir, un corps solide, les Mangemorts le sentent et refont surface aussi. De cette façon, le passé du professeur Rogue vient le hanter, Rogue étant connu pour avoir un penchant pour la magie noire.

Harry lui-même devra faire attention, car il se peut qu'un traître, qu'un Mangemort se cache à Poudlard et il se pourrait qu'il se cache sous les traits d'un allié... ce serait aussi lui qui aurait mis le nom de Harry dans la coupe de feu. Dans ces temps sombres, Harry a la chance d'être épaulé par ses amis mais aussi par Sirius, son parrain. Il aura le besoin de tout le soutien du monde pour faire face aux épreuves qui l'attendent... quand on sait aussi que le tournois a amené à une confrontation entre Harry et Voldemort qui marquera Harry, il a décidément la pire des malchances [ kidnappé, torturé, forçé de combattre Voldemort alors qu'il est à boût de force, forçé de voir un de ses camarades mourir ], les derniers chapitres étaient vraiment à briser le coeur ! Et les scènes où Sirius et Molly Weasley tentent de le réconforter du mieux qu'ils peuvent... tout simplement déchirant et magnifique à la fois. Heureusement que malgrè toute cette atmosphère sombre, l'humour est toujours présent dans ce tome : jeux de mots, farces des jumeaux Weasley, quelques petites répliques drôles ou cyniques. C'était très appréçiable, surtout quand la tension ne descend jamais dans ce tome, le rythme est bien plus soutenu.

Tout est ingénieusement bien pensé, surtout pour les épreuves du Tournois des Trois Sorciers : combattre un dragon pour voler l'un de ses oeufs, une quête aquatique dans le lac de Poudlard, trouver la coupe dans un immense labyrinthe infesté de créatures loin d'être amicales. Outre le tournois, la quête d'Hermione pour stopper l'esclavage des elfes de maisons avec l'association S.A.L.E (Société d'Aide pour la Libération des Elfes) qu'elle a créée, Rita Skeeter la journaliste fouineuse et très agaçante prête à tout pour avoir des scoops et publiant les articles les plus affreux, des révélations sur le passé de Rogue, sur les origines d'Hagrid, sur les parents de Neville Londubat, sur Beauxbatons et Dumstrand, deux écoles de sorcellerie différentes de Poudlard. Pas de matches de Quidditch dans ce tome, à Poudlard, mais cela est compensé par la Coupe du Monde de Quidditch dans les 10 premiers chapitres. De nouveaux personnages aussi : Bartémius Croupton, travaillant au ministère de la magie, Alastor Maugrey dit Maugrey Fol-Oeil, ancien Auror assez... paranoïaque et bien d'autres !

Suspense, aventure, humour, frissons, tout y est dans ce tome ! Ce livre est un peu comme le pilier central des aventures du jeune Potter. Je regrette quand même l'absence de Remus Lupin, et le fait que l'on voit peu Sirius, mais ça reste un excellent tome qui monte en puissance ! JK Rowling a fait très fort pour nous offrir un tome à nous couper le souffle.

Extrait :
 

Enfin, Frank se retrouva face au fauteuil et vit ce qui y étit assis. Sa canne lui glissa alors des doigts et tomba par terre avec un bruit sec. La bouche grande ouverte, il laissa échapper un long hurlement. Il cria si fort qu'il n'entendit jamais les mots que la chose assise dans le fauteuil prononça en brandissant une baguette magique. Il y eut un éclat de lumière verte, un souffle seblable à un brusque coup de vent, puis Frank Bryce s'effondra. Il était mort avant d'avoir heurté le sol.
A trois cents kilomètres de là, le garçon qui s'appelait Harry Potter se réveilla en sursaut.


Chapitre 1. La Maison des "Jeux du sort".

Par Ennola le Vendredi 26 juin 2009 à 14:51
Je pense que c'est mon volume préféré. Comprends bien je les aime tous à la folie, mais je ne sais pas, celui-là m'enchante particulièrement. Ainsi que le volume 7 ou le 5 ! En fait c'est trop dure de faire un choix >... disons que mes volumes préférés sont les 7 de la série =D
Par missrainbow le Jeudi 2 juillet 2009 à 19:08
20/20 !!
Une vraie aventure avec les premiers amours :) et oui en plus de ça je suis sentimentale (un cas désespéré !)
J'adore j'adore jadore !!!
Le film me plaît assez également et Emma joue vraiment vraiment bien.
Par state-of-mind le Vendredi 17 juillet 2009 à 22:17
Il est vraiment bien celui-ci.
Surtout pour le tournois des trois sorciers, mais c'est aussi dans ce bouquins que J.K.R. commence à faire mourir ces personnes qui oeuvres pour le bien. Celui ci marque d'entrée le débuts des romans plus noirs.
Mais tout aussi passionnant.
Par marcogenesis le Mardi 11 mai 2010 à 17:25
Je croyais au départ qu'il n'y aurait que trois Harry Potter. Quelle ne fut ma surprise en voyant l'un de mes amis débarquer chez moi avec le tome 3 ET un tome 4 !!!
Je les ai dévorés tous les deux. J'adore le 4 comme les autres, l'histoire commence effectivement à être un peu plus "adulte". Beaucoup d'émotions une fois de plus, et le film m'a semblé vraiment bien fait.
Par Sarah4485 le Mercredi 3 octobre 2012 à 21:46
HP4 est ma préféré avec le 7... J'adore le fait que l'histoire s’assombrisse et qu'elle se lance enfin vraiment!!!
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast